Un membre du comité 15 mars et Libertés, et qui a représenté ce dernier  dans la mobilisation du dimanche 09 juin à la faveur de la femme voilée agressée à Reims, vient de subir un harcèlement moral et plusieurs tentatives d’intimidations, le 18/06/2013 par un fonctionnaire du  commissariat de Reims.

Le fonctionnaire, qui s’est présenté comme agent des renseignements généraux a téléphoné au domicile de L’intéressé, l’a menacé de lui retirer la nationalité française (!!), et lui a promis de lui envoyer une convocation à laquelle il devait répondre, à défaut de quoi, il risquait « d’avoir de graves ennuis… » !!
Peu de temps après, alors que l’intéressé était sur son lieu de travail, le fonctionnaire s’est déplacé personnellement à son domicile, accompagné d’une autre personne, a frappé fort chez lui terrorisant ainsi son fils de 13 ans, seul dans le domicile. Les deux policiers ont fini par déposer la lettre « pour affaire vous concernant ».
Le comité 15 mars et Libertés se tient aux côtés de L’intéressé face à ces agissements indignes d’un fonctionnaire de la police nationale, et souhaite que toute la lumière soit faite sur le comportement zélé de ce fonctionnaire. L’intéressé vient d’ailleurs d’adresser une lettre au préfet de Reims.
                                                                                  Paris, le 18 juin 2013
Comité 15 Mars et Libertés / 15mars-libertes.com
convocation

11 Commentaires

  1. C’est typique des RG trafiquer la date de rendez-vous ou ne pas donner de preuve papier de la date de rendez-vous comme ça le jour où vous raconterez votre histoire aux médias on vous croira pas!

    La GESTAPO est de retour!

  2. C’est de la pure intimidation et de la provocation. Nous sommes dans un pays de droit et personne n’est au dessus des lois. Il faut que nous, musulmans, soyons actifs car ce genre d’évènements n’est pas le premier et cela peut arriver à n’importe lequel/laquelle d’entre vous. Je vous rappelle ce qui s’est passé récemment à Argenteuil : la soeur qui amené au poste, puis le lendemain on revient chez elle…
    Il faut que ce genre d’évènements soit médiatisé et surtou si cela arrive, prenez contact avec ces asscoiations spécialisés (CCIF, comité 15 mars…)qui pourront vous orienter.

  3. Salam,

    Pour vous montrer a quel leur travail est bien fait lol

    meme la date affiche sur le courrier est incoherente…
    il est note le Mercredi 20 juin…. alors que le mercredi tombe un 19 et que le jeudi est le 20 juin bref du vrai n’importe quoi…Rien qu’avec cet element il y a vice de forme…

    Maasalam

  4. Salam, attention c’est de la pure intimidation de la part des services de renseignement français (et ce n’est pas les RG : ils ont été supprimés) c’est la DCRI, c’est clair on reconnait leurs méthodes ils se croient au dessus des lois, il faut absolument mettre un avocat conseil sérieux sur le coup, ne pas céder à la panique et se défendre, collectivement, car ces P..CS se croient tous permis et jouent sur notre méconnaissance du droit pour intimider. C’est bien d’avoir communiqué et il faut rien lâcher. La France n’est pas une démocratie quand on est arabe, noir, musulman, pauvre, et surtout : révolté.

  5. Je conseillerais au frere en question de se rendre au commissariat en compagnie d’un avocat.
    Par ailleurs, je ne comprends pas pourquoi la police demande tous ces documents???
    Le frere peut saisir l’IGPN, la police des polices s’il se sent harcelé. La France est un Etat de droit et le ministre de l’intérieur a réaffirmé récemment le droit de tout citoyen de saisir l’IGPN s’il se sent victime d’une injustice de la police. Il ne faut pas avoir peur, au contraire, il faut rester digne. N’hesitez pas aussi à alerter tous les médias car une image est plus forte que mille discours.

  6. on dis toujours que l’histoire se répète et là ces dernières années va vivre les années sombres où les juifs étaient persécuté, alors si on veux que cela n’aboutisse pas à ce que l’on connait, il faudra absolument agir dès maintenant pour sensibiliser les musulmans et les hommes et femmes épris de justice à voter massivement lors des prochaines échéance électorale, je pense sincèrement que le ton des politiques changera, ils tiennent tous à leur fauteuil, donc il ne rèflèchirons pas deux fois lorsqu’il consulterons les listes d’inscritpion électorale, ALORS ARRETONS DE DORMIR !!!!

    • A Paris, des fachos ont tué Clément Méric, meurtre que musulmans et non musulmans ont condamné, y compris moi en manifestant auprès des sympathisants contre cette mort (je suis mususlmane).Toutes les télés, journaux ont en parlé.
      A Argenteuil, une femme musulmane agressée par d’autres fachos en perdant son bébé : silence total, Deux poids, deux mesures. Un complot journalistique et politique. Nous allons attendre combien de temps pour réagir ? Je rejoins MH76 dans ses propos et organisons-nous selon les régles de la République et ne tombons, surtout pas dans le violence, qu’ils cherchent à provoquer en nous par leur silence et nous faire tomber dans leur piège. Nous sommes combien de musulmans dans chaque banlieue et/ou ville : mettons sur pieds, dans ces les communes une pétition se basant sur les lois de la République, adressée à chaque Maire, dans chaque ville où il y a des musulmans, en exigeant d’eux de bouger, de dénoncer publiquement, de manifester à nos côtés avec, de recevoir nos délégations dans les mairies : lieux républicains (et non qu’ils aillent en catimini dans les mosquées rassurer, par leur hypocrisie les imam dans la mosquée) car nous sommes des citoyens français, à part entière, nous ne demandons pas de faveur, sans parler de la déclaration des droits de l’Homme qui accorde à chaque individu la liberté phylosophique, religieuse….pour qu’on soit défendus de la même façon que les autres Français, et bien préciser dans la pétition que si ces maires ne bougent pas contre cette descrimnation et injustice perpetrées contre les musulmans de France, et bien, ils auront de nos nouvelles aux éléctions en 2014. Si dans chaque ville, chaque pétition regroupe 800 à 1000 signatures, croyez-moi qu’ils bougeront, car dans les communes, gagner une élection se joue à une centaine de voix ou moin parfois. Alors, arrêtons de parler et agissons mais selon les régles de la République pour enlever le cliché du musulman sauvage….

  7. La meilleur des solutions, c’est d’appeler la radio le matin sur rmc et d’en parler a Jean Jacques Bourdin qui est écouté par un grand nombre d’auditeur et médiatiser l’affaire sur la place public !!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre Nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.