Accueil Actualités Attentat de «Charlie Hebdo» : les musulmans de France n’ont pas à...

Attentat de «Charlie Hebdo» : les musulmans de France n’ont pas à se justifier

6237

Quand le Ku Klux Klan pendait des Noirs au nom de la suprématie chrétienne blanche, nul n’exigeait que les clergés chrétiens américains s’en désolidarisent. Au fil des trente années d’attentats de la Fraction armée rouge en Allemagne, nul ne réclama que la gauche allemande réaffirme son attachement à la démocratie. De même, plus près de nous, dans la France des années 1980, personne ne songea à soupçonner l’extrême gauche de ne pas assez rejeter les attentats d’Action directe. Pourquoi ? Parce que dans tous ces cas, considérer les seconds comme a priori suspects de sympathie pour les premiers, c’eût été absurde, ridicule, et pour tout dire idiot.

Par conséquent, comment se fait-il que depuis l’attentat contre Charlie Hebdo, tant de voix s’élèvent pour sommer spécifiquement les dirigeants de l’islam français, et plus largement les musulmans de France, de condamner l’acte et de s’en désolidariser ? Ce raisonnement est tout à fait stupide. À ce compte-là, autant demander aux socialistes allemands de s’excuser pour le nazisme parce qu’il y a le mot «socialiste» dans «national-socialiste».

Ce n’est pas parce que quelqu’un met des mots-clés de vos croyances et de vos convictions sur ses actes barbares, que vous devez ensuite devenir a priori suspects de sympathie pour lui, sommé de crier votre désapprobation pour être disculpé.

Exiger spécifiquement des musulmans de France qu’ils condamnent cet acte, c’est enfermer ces Français dans un étiquetage religieux. C’est donc poser sur eux un regard qui n’est pas républicain. C’est aussi fantasmer sur une «communauté musulmane» au lieu de respecter l’individualité de ces Français. C’est donc être communautariste. Surtout, c’est mettre mentalement dans le même sac les Français musulmans et les terroristes obscurantistes-puritanistes. C’est donc aider ces derniers à installer de force en France la grille de lecture d’un «choc des civilisations».

Les millions de musulmans de France sont des gens sans histoires, qui ne demandent qu’à vivre en paix, qui sont aussi laïcs et républicains que n’importe qui, et que cet attentat horrifie comme tout un chacun. Il n’y a à les soupçonner de rien, ils n’ont à s’excuser de rien, et ils n’ont à se justifier de rien.

Thomas GUÉNOLÉ Politologue, enseignant à HEC
Source : Liberation.fr

6 Commentaires

  1. Je tiens à réagir à cet article car il me semble démagogique…
    Le problème n’est pas de demander aux musulmans de se justifier mais bien de participer à la solidarité nationale comme les juifs… les chrétiens… les laïques pour ne citer qu’eux.
    En refusant de voir qu’il y a des musulmans citoyens et responsables, on les prive de leur liberté d’expression aussi…
    Je suis française de culture musulmane… je ne me justifie pas… je m’exprime car c’est mon devoir de condamner fermement les attentats et de participer collectivement à un société plus juste, plus humaine et surtout plus lucide…car ne nous y trompons pas… les enjeux sont ceux de demain…et ils se construisent aujourd’hui avec toutes les composantes religieuses ou pas de notre République….

  2. Il est stupide d’indexé une religion pour un crime dont les auteurs ne se sont pas cachés et sont des citoyens français. Surtout qu’il s’agit d’un attentat dans un pays de grande démocratie, un État laïc. Cette fuite en avant cache la défaillance du système de sécurité français qui, le monde entier devrait s’en prendre au gouvernement français qui éparpille ses maigres ressources de défense et de sécurité dans des parades internationales. Ils envoient souvent des troupes et des gros moyens sur des terrains mal maitrisés. Parfois pour des motifs irréels.
    Les économistes voudraient que la gestion du patrimoine se fasse d’une manière équitable et basée sur des données factuelles
    En bref la charité bien ordonné commence par soit même. Car une France fragilisée ne profitera à personne par contre, elle faciliterait la dérive collective des États qui dépendent étroitement d’elle comme mon pays la RCA.

  3. Assalamou alaykoum, je trouve l’article assez équilibré, bien qu’à mon avis un Musulman ne peut pas le reprendre totalement à son compte. J’aurais beaucoup de mal à me décrire comme “laïque”, comme le suggère l’article de “Libération”.

    Ce que l’article ne dit pas, c’est qu’il y a un grand problème de représentation des Musulmans en France, voire même un problème de qualité des imans et desservants. Les médias Français ont beaucoup insisté sur la question de savoir, comment selon eux, comment s’opère ce qu’ils nomment “radicalisation”. Parce qu’ils s’imaginent que l’activisme est lié à une certaine “radicalité”, ce qui est très discutable en soit. Mais contrairement à ce qu’ils envisagent, contrairement à ce que croient trop d’animateurs médiatiques et politiques, c’est que le manque d’exigence des représentants Musulmans, voire le défaitisme de beaucoup d’entre eux, peut très bien susciter l’éloignement et donc l’errance, la radicalité si on veut la nommer comme ça. Un vecteur de radicalisation, pour moi, ce serait des animateurs du genre du très défaitiste et carriériste Ch… Mieux ferait-on de ne plus choisir les représentants Musulmans arbitrairement, parce qu’en faisant ainsi, on a des complaisants, dont la parole ne sera pas écoutée. Et en général, ces complaisants khobzistes sont peu cultivés, au lieu d’une forte nourriture morale qu’on leur demande, ils vous servent du flan, du brouet.

    Plaise à Allah guider les Musulmans de France,
    Plaise à Allah guider les dirigeants de France touchant aux Musulmans et à toutzes les affaires de la nation.

    Croissant de lune.

  4. les musulmans n’ont pas à se justifier ! !, mais par contre combien réclament que la France se justifie et présente des excuses suite à la colonisation et de la guerre d’algérie, de l’esclavage, …. ?? Rien ne change : eux ont le droit mais la France chrétienne : non

      • moi je dirai comme vous : pas d’excuses ce n’est pas nous, ce n’est pas notre France , puisque vous criez fort : ce n’est pas notre islam ! prenez vos responsabilités ces gens se réclament musulman et agir au nom de l’islam : donc vous ! dernièrement j’ai lu un dialogue de philosophe musulman Abdennour Bidar (mais ce n’est pas de chez vous ! ) qui disait qu’il était temps que l’islam évolue et prenne ses responsabilités et cesse de dire c’est pas nous !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre Nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.