Rappel des faits

Mardi dernier, une jeune femme musulmane enceinte de huit mois porte plainte pour agression. Son agresseur a tiré  sur son voile, l’a agrippée par les cheveux puis l’a jetée au sol avant de la frapper à plusieurs reprises dans le quartier de la Roseraie, au nord-est de Toulouse. Le mari de la jeune femme, a raconté que son épouse venait d’accompagner ses deux filles à l’école lorsqu’elle a croisé son agresseur en compagnie d’un autre homme.  “Pas de ça chez nous !” lui a lancé l’individu tout en lui agrippant les cheveux et en la rouant de coups. Cette jeune maman courageuse a donc décidé de régler ça devant la justice, et nous saluons sa détermination à faire valoir son droit à la sécurité par la justice, comme n’importe quel citoyen français.

Le ministre de l’intérieur condamne “avec une extrême fermeté” cette agression

Nous saluons également la prise de position du ministre de l’intérieur Bernard Cazeneuve, qui a condamné “avec une extrême fermeté l’agression particulièrement choquante” de la jeune femme.

Le ministre de l’Intérieur rappelle “la détermination totale du gouvernement à combattre les actes et les propos anti-musulmans, tout comme l’ensemble des actes racistes et antisémites, qui font systématiquement l’objet de poursuites“.

En faisant de la lutte contre le racisme et l’antisémitisme une grande cause nationale, le gouvernement fait en sorte qu’aucun Français ne puisse être attaqué ni menacé en raison de son origine ou de sa religion. Il en va de la préservation de la cohésion nationale et du respect des principes fondateurs de la République“, conclut-il.

1 commentaire

  1. Condamner c’est bien , mais agir c’est mieux ! Il faut une loi pour punir ceux qui ne la respecteront pas , comme la loi contre l’antisémitisme !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre Nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.