Solidarité avec les 4 animateurs musulmans discriminés :

L’Iftar de la Fraternité à Gennevilliers sera maintenu.

 

La décision de la mairie de Gennevilliers de suspendre 4 animateurs de colonies de vacances au motif qu’ils respectaient le jeûne du Ramadan suscité un vif émoi auprès des musulmans de France. A travers des motifs juridiques abusifs, la municipalité a tenté de se justifier en arguant du fait que, selon leur contrat de travail, ces employés devaient se restaurer et s’hydrater convenablement. Même si les autorités municipales ont finalement renoncé à “imposer l’application de l’article incriminé du contrat de travail” pour « apaiser les tensions », il n’en demeure pas moins que le tort moral subi par les animateurs n’a pas encore été reconnu. Ils n’ont jusqu’ici reçu aucune excuse de la part de ceux qui ont délibérément outrepassé leurs prérogatives.

 

Identifier le jeûne comme altérant la capacité au travail est tout simplement stigmatisant et infantilisant pour l’ensemble des citoyens musulmans. Chaque jour, ils sont des centaines de milliers à prouver que leur pratique religieuse n’altère en rien leurs capacités professionnelles. La rapidité et la sévérité de la réaction de la municipalité traduit une volonté de sanctionner des employés coupables de pratiquer leur culte dans l’exercice de leur fonction, chose que la loi garantit pourtant expressément. 

 

Au demeurant, cette fâcheuse histoire n’est que l’arbre qui cache la forêt des discriminations islamophobes exercées par de nombreux responsables politiques de droite comme de gauche. Il est d’ailleurs cocasse  de constater que la mairie communiste de Gennevilliers ait reçu le soutien du Front National.

 

Face à cette situation inquiétante, des citoyens de tous bords ont décidé de se mobiliser afin de défendre leurs libertés et leur dignité qu’on a tendance à bafouer en toute impunité. En effet combien sont-elles ces victimes silencieuses de cette nouvelle chasse aux sorcières ou jeûner serait quasiment assimilable à un acte de délinquance ? En réponse à cet abus qui en cache malheureusement beaucoup d’autres, un collectif d’associations et de citoyens s’est créé et a décidé de maintenir L’Iftar Géant initialement prévu devant la mairie de Gennevilliers samedi 4 aout à partir de 20h. C’est une invitation fraternelle et non partisane destinée à l’ensemble des citoyens qui ont à cœur de casser la barrière des préjugés en réaffirmant qu’au delà des stigmatisations outrancières, les responsables politiques dans les quartiers populaires et sur toutes les parcelles de la République ont le devoir de promouvoir le vivre-ensemble.

 

Premiers signataires : Collectif des Musulmans de France, Havre De Savoir, Collectif de lutte contre l’Islamophobie en France,  Parti des Indigènes de la République, Les Indivisibles, Banlieue Plus, Oxyjeunes, Comité 15 Mars et Libertés, Actions Terres du Monde, Don’t Panik, Tiers Monde (artiste), Proof (beatmaker), Médine (artiste), Brav (artiste), Horizon Design, Muslim United, Coordination contre le Racisme et l’Islamophobie, l’association des médiateurs d’île de France (MIFA), le cercle des musulmans de Gennevilliers, Suhail Najmi (artiste), Nordine Saidi (Égalité, Bruxelles), collectif citoyens 2014, MJC iqp, Mouvement de l’Immigration et des Banlieues, Nouveau Parti Anticapitaliste, Association Ni Proxo Ni Macho.

 

Communiqué : Solidarité avec les 4 animateurs musulmans discriminés

 

 [slideshow]

2 Commentaires

  1. J’ai travaillé environ 10ans dans la mairie de mon village et je n’ai jamais eu aucun problème avec le fait de faire le ramadan puis nos parents et grands parents ont toujours travaillé sur les chantiers été comme hiver en faisant le ramadan je ne vois pas le problème qu’avait vous avec l’islam ?

  2. “Identifier le jeûne comme altérant la capacité au travail est tout simplement stigmatisant et infantilisant pour l’ensemble des citoyens musulmans.” Et pourtant, toute personne qui a un jours travaillé avec l’Arabie Saoudite ou les Emirats sait que toutes les réunions sont annulées en période de Ramadan et que ce mois est considéré comme improductif dans les plannings, de la volonté même ds autorités!
    Crier à l’Islamophobie c’est peut être un peu rapide

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre Nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.