Le Coran est un livre atemporel. C’est un Livre qui traverse le temps; un livre éternel. Il ne s’agit pas d’un Livre d’une époque en particulier ou d’une génération en particulier. Ses lois, ses injonctions et ses interdictions ne sont pas limitées dans le temps. Nul ne pourrait soumettre les prescriptions du Coran à la culture de l’époque ou aux idées d’une nouvelle génération. Les cultures évoluent, les idées changent, mais les enseignements du Coran sont permanents. Nul ne pourrait prétendre que certaines de ses prescriptions sont limitées à l’époque de la révélation ou reflètent la culture de cette époque.

Lorsque le Coran aborde les détails et les modalités d’une prescription, il s’agit-là d’une prescription immuable en dépit du changement du lieu ou de l’époque, à l’instar des actes cultuels, du mariage, du divorce, du droit successoral et des questions relatives à la famille. Le Coran a détaillé ces sujets par mesure de prévention contre l’innovation en matière du culte et pour éviter les disputes et les litiges en ce qui concerne la famille. Il en de même pour les sanctions pénales.
Pour les sujets susceptibles au changement en fonction du temps et du lieu, le Coran énonce le principe général sans rentrer dans les détails et offre une flexibilité quant au moyen de le concrétiser … C’est ce que développe le professeur Moncef Zenati dans la vidéo que nous vous proposons ayant pour thème “le muable et l’immuable dans le Coran”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre Nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.