Les additifs alimentaires

Le Conseil Européen de la Fatwa et des Recherches[1] dit à ce sujet : « Ces substances désignées par la lettre « E » suivis d’un chiffre sont des additifs alimentaires dont le nombre dépasse 350. Se sont des conservateurs, des colorants, des arômes, des exhausteurs de goûts ou autres. Selon leurs origines, ces composants sont classés en quatre catégories :

Première catégorie : des composants chimiques artificiels.

Deuxième catégorie : des composants d’origine végétale.

Troisième catégorie : des composants d’origine animale.

Quatrième catégorie : des composants dissous dans l’alcool.

Tous ces composants sont jugés sans aucune incidence sur le caractère licite de la nourriture ou de la boisson qui les contient pour les raisons suivantes :

La première et la deuxième catégorie sont d’origine licite. Par conséquent, leur utilisation ne constitue aucun mal.

Quant à la troisième catégorie, elle ne conserve pas sa forme originale animale, mais subit une transfor

mation chimique qui modifie complètement sa nature de manière à devenir une substance nouvelle et pure. Ce changement d’état affecte le statut juridique de cette substance. En effet, bien que d’origine illicite ou impure, sa transformation en une nouvelle substance lui donne un nouveau statut, à l’instar de l’alcool qui transformé en vinaigre devient par cette transformation pur et propre à la consommation. Le vinaigre n’est plus concerné par le statut juridique de l’alcool.[2]

Quant à la quatrième catégorie, elle représente souvent les colorants utilisés en règle générale en très petite quantité de sur plus complètement consommée dans le produit final, et ceci est pardonnable.

Par conséquent, tout aliment ou boisson contenant dans sa composition de tels ingrédients conserve son caractère licite originel. Le musulman peut en consommer sans aucune gêne.

Notre religion prône l’aisance et nous interdit de rechercher la complication. Le recherche et l’investigation sur de tels sujets ne fait pas partie de ce que Dieu, le Très Haut, et son Messager, que la Paix et la Bénédiction de Dieu soient sur lui, nous ont ordonnés de faire »[3].


[1] – C’est également l’avis du comité mondial de jurisprudence « al-majma’ al-fiqhi al-alami »

[2] – par exemple la gélatine quelle soit d’origine porcine ou d’autres animaux. A l’origine on extrait des protéines des tissus de soutien animaux, on obtient le collagène. Ce collagène subit une transformation chimique qui va donner lieu à la gélatine. La gélatine, contrairement  à ce qu’on pense, ne provient pas directement du porc ou d’un autre animal, c’est un élément pur obtenu suite à une transformation chimique. Son appellation gélatine de porc, par exemple, ne signifie en aucun cas que c’est du porc, tout comme l’appellation vinaigre d’alcool ne signifie point que le vinaigre est lui-même de l’alcool.

[3] – le revue scientifique du Conseil Européen de la Fatwa et des Recherches, premier numéro p 320.

6 Commentaires

  1. bien dit ! b1 pensé ;
    je rejoins les arguments de M (me)(elle)Saliha MOUDJEB..je dirais que : prévenir mieux que guérir .
    et que : el-halal bienne wa el-haram bienne ..
    wa bienahouma choubouhet ..fa attakou echoubouhat..el-hadith.

  2. Assalaam ‘aleykoum.
    Selon qu’elle école est tiré cette fatwa?
    Que dise les hanafi
    Les shafi’ite
    Les malikite
    Les hanbalite…

  3. Salam ‘alaykum,

    Nous reconnaissons les efforts du Conseil Européen de la Fatwâ et nous les remercions du fond du coeur. D’Allah les Récompense généreusement.

    Personnellement, bien que j’aie, par le passé consommé ces produits, je me bats aujourd’hui pour éviter tout ce que je peux car, à mon sens, continuer des les “manger” encouragerait les industriels à s’enrichir à travers un commerce illicite, à la base. C’est exactement le cas du cuir du porc utilisé dans la fabrication de chaussures, de manteaux… Nous sommes entièrement d’accord que seule la viande de porc est illicite mais si j’achète ces produits, j’encouragerai indirectement l’élevage de porc et l’enrichissement de tout ceux qui participent à sa commercialisation.

    J’ai fait mon choix est c’est non ! J’ai toujours un verset coranique qui retentit dans ma tête : “Kûlû min tayyibâti mâ Razaqnâkum”. Je mangerai des fruits, des légumes, des produits à l’état naturel et je préparerai moi-même mes sucreries. Aqûlu qawlî hâdhâ wa ‘astagfiru lî wa lakum wa Allâhu a’lâ wa a’alm wa ahkam.

    Salam.

    • wa aaleyki salam wa rahmatoullahi wa barakatouh!

      oukhty saliha,
      je comprends ta démarche d’autant plus que ces produits sont nocifs pour notre santé et celles de nos proches!
      qu’Allah nous agrée!

  4. Assalamo aaleykoum,

    Certes la religion est facilité, mais pardonnez-moi, je ne comprends pas que la gélatine de porc devienne pure alors que l’ADN de porc reste toujours présente dans les aliments, cette présence étant prouvée par des analyses de laboratoire!???
    Pouvez-vous m’éclairer sur ce point?
    barakallahoufikoum!
    barakallahoufikoum!

    • salam aleikoum! je voulais aussi une réponse mais sur ce site ,leur argument sont très limités et il y a plein d’autres<é tudes et des savants qui disent le contraire, pas de gélatine , pas de alcool dans les pates à parte , pas d'extrait de vanille car ce qui ennivre en grande quantité même si on ne vas pas s'enivrer est interdit aussi en petite quantité enfin ce site n'expliquant prresque rien finalement

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre Nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.