Le fils de Guy a tweeté à propos de l’élection d’Hollande: “les arabes vont pouvoir se remettre à voler”.

Matthieu Kassovitz lui a répondu: “Ça fait longtemps que j’ai pas lu un truc aussi raciste et pas drôle. Faut être ton père pour se permettre ça.”Nicolas Bedos a ensuite réagi : “Je t’emmerde”.

Voici donc jusqu’où va la pertinence de ce supposé-drôle du PAF, propulsé sur les écrans de France télévisions par un certain FOG directeur du « point » journal dont l’une des figures emblématiques « Claude Imbert » a déclaré sans retenue « je suis islamophobe… ».

Le petit Bedos a donc saisi l’occasion de faire rire coûte que coûte, véhiculant ainsi une haine devenue normale, comme s’il cherchait à perpétuer une image de la  France que les français abhorrent,  et ils n’ont pas manqué de le signifier avec le choix d’un nouveau président…

C’est parait-il le tribut à payer : se laisser insulter par des petits pyromanes de la trempe de Bedos, au nom de la sacralité du rire fut-il imbécile, dans un espace médiatique de plus en plus pauvre en idées et plein d’humoristes, qui surchargent l’horizon médiatique par leurs rires débiles et, bien qu’ils se drapent dans la légitimité de l’irrévérence, sont souvent  puérils et  sans intelligence …

Hassan SAFOUI

"les arabes vont pouvoir se remettre à voler"

28 Commentaires

  1. les musulmans doivent s organises afin de faire passe un message tres important concernant le pellrinage nous devons en tant que musulman s abstenir ou suspendre le pellrinage a la mekke pour les raisons suivantes le gouvernement saoudien s est allie avec le quatar pour detruire un pays musulman la syrie tous celà pour les interrets du clan americano-sioniste afin d isole l iran pour mieux lui faire une guerre nous devons prendre conçeice que le pouvoire saoudien sur la mekke c est tous d abord servire des interrets etrangers et de plus beliçiste voire plus

  2. @Ben, dire le contraire de ce que l’on pense est une figure de style qui parfois peut faire rire. Qu’on apprécie ou pas est un autre problème. Dans le cas de Nicolas Bedos, je reste persuadé, que ce qu’il disait était au second degré, et qu’il ne pensait pas directement ce qu’il disait. Le problème est peut être de balancer de telles choses quand on ne sait pas comment elles vont être perçues. Pour ma part je militerai toujours pour que les humoristes puissent s’exprimer. Et je suis de ceux qui pense que Dieudonné peut aussi exprimer son humour même si certains le prennent au premier degré comme des paroles antisémites.

  3. C’est une question de posture. De position et une maniére d’acter notre désir de vivre honorrer dans notre société. Devenons des citoyen qui assume le pouvoir et savoir de se gouverner par eux même. Une question fondamentale d’homme Républicain vivant en France. Qu’elle que soit sont origine. Commençont par un effort de respect. ET adaptons nous aux portes qu’elles nous ouvrent. Citoyens Français levez vous et Partons en guerre contre la médiocrité ordinaire.

  4. @Ombrageux
    Ne cofont pas l’amérique et la france. L’amérique projette systématiquement à l’extérieur ses guerres pour ne pas avoir vocation à les vivres. C’est une des illusions de leur notion de commerce. Et la fin de ton propos trop relativiste est une inconséquence. L’amérique est dans une logique de fuite du poids de sont histoire comme la plupart des individus actuels.

  5. @Ombrageux, Non dans tous les pays les envahisseurs n’ont pas été rejetés, je dirais même au contraire, le cas commun dans l’histoire mondiale, c’est plutôt l’inverse. Que ce soit les invasions Arabes dans l’Afrique du Nord, les Turcs en grande Grèce, les Européens en Amérique du Nord, Les Mandchous en chine, les Chinois au Tibet et on peut citer encore de nombreux exemples. L’invasion fait partie du processus de mélange de cultures, et si parfois la force a gagné, les envahisseurs restés dans les lieus qu’ils ont envahis, ont cependant été assimilés par la culture comme les Romains en Grèce.
    Je suis entièrement d’accord avec toi, par contre sur ton dernier paragraphe, et c’est là toute l’ambigüité quand on fait, ou veut faire, de l’humour. Il faut une infime parcelle de vérité pour que cela soit drôle. Mais il faut aussi un contexte. On peut apprécier ou non Nicolas Bedos, il n’en reste pas moins qu’il a acquis une étiquète d’humoriste. On suppose donc que ce qu’il dit est dit au deuxième degré, il faut en tout cas le prendre comme tel. La même phrase dite par un rigoriste d’extrême droite ferait blêmir à juste titre. Oui, il y a une parcelle de vérité dans ce qu’a dit Nicolas Bedos. La Gauche a toujours été plus conciliante diront certains, plus laxiste diront d’autres avec la petite délinquance. Quand aux arabes tous des délinquants, c’est aussi une manière de dénoncer les généralisations ou les inversions illogiques de phrase que l’on a bien connu ces temps ci,et beaucoup trop commenté: “La majorité des petits délinquants sont des arabes ou des noirs, donc la majorité des arabes ou des noirs sont des petits délinquants”.
    L’humour est un art décidément très difficile, car il nécessite une connivence entre l’auteur et le récepteur, qui fait que quand le premier dit une phrase en elle même épouvantable, le second ri, tout en se disant, attention n’allons pas vers cet extrémisme, car il y a effectivement danger que certains pensent réellement comme cela !

  6. Les personnalités veulent faire le buzz que ce soit en bien ou en mal et utilise les réseaux sociaux pour ça ! Il a réussi à faire parler de lui mieux vaut parler des arabes plutôt que des Juifs ça coûte moin cher en procès ; )

  7. On voudrait faire changer la France tout comme la France en colonisant certains pays voulaient les faire changer en leur apportant la civilisation et le modernisme et que c’est t’il passé ?

    Les gens ce sont rebellés et on pris leur indépendances en rejetant ceux qui venaient avec une autre culture.

    Ce n’est pas que je fait de la France d’ailleurs dans tous les pays lorsqu’il y a envahissement il y a résistance et dans tous les pays à plus ou moins longue échéance les envahisseurs ont été rejeté.

    Bien sur dans toutes ces affaires on à toujours trouver des collaborateurs c’est inévitable il y a toujours des lâche dans tous les pays.

    Il y a aura toujours des gens et visiblement de plus en plus à travers l’Europe qui seront contre ce genre de police de pensée et qui, pour en revenir au sujet de base, défendront l’humour et le droit de dire ce que l’on pense et ce que l’on veut n’en déplaise aux personnes qui veulent imposer une dictature des mots.

    En fait je me demande si la vrais question c’est est ce que la phrase de Bedos gêne car c’est de l’humour ou bien parce que ça recèle une partie de vérité que certains ne veulent pas voir ?

  8. @kamel
    je me permettrait de dire que si @j-p chanard est nostalgique d’une époque ou ces blagues étaient permise, c’est que c’est blague était souvent empreinte d’une forme d’ironie. Malheureusement on connait le chemin que ces propos ont pu traverser depuis le 11/2001 et le choc pour la société occidentale que malgré son savoir et élaboration de sa pensé trés aboutit, elle ne détenait pas la vérité pour une partie du monde. C’est ce que Camus appelait le choc des civilisations. Il sous entendait que l’homme se devait d’investir cette partie et de faire sien ce combat de compréhension et d’intégration commune à double sens (comme elle a pu être définit dans certaine émission télévisé). le monde est malheureusement rentré dans une certaine forme d’obscurantisme notamment par l’incapacité des intellectuels et penseur à penser la vocation humaine de se monde moderne. Je suis convaincu que si il y a émergence de civilisation, c’est nécessairement par un processus mettant l’humain au centre et certainement par la latitude de pensé accordé à la place de l’homme sur terre. On est aujourd’hui face à une croyance et une expérience de la vie qui nous impose de croire que la possession de la matière et de l’usage de son confort nous libérera de la vérité communement admise dans toute société et religion à un age pas si lointain, que la souffrance fait la condition de l’homme. Nous sommes aujourd’hui heritier d’une intention louable mais illusoire que l’homme par un système de société puisse vivre le monde parfait du bonheur absolue. Ce que la création à mis dans le monde, l’homme est t-il capable de le défaire? Nous sommes responsable de notre posture face au monde et de ce qu’elle engendre malgré notre prétention à affirmer que nous détenons la solution. Ce qui me fait satisfait dans cet échange de commentaire, c’est qu’il s’éloigne peut être au fur et mesure de la loi de godwin et de se fameux point, censé être atteint quoi qu’il arrive, ou les utilisateurs du web 2.0 ose l’insulte ultime à notre époque “tu/vous êtes des nazis” comment cultiver l’apaisement et la compréhension avec des idées si communement admise dans l’usage; Le monde va mal et nous devons d’éviter qu’il se défasse comme le pensait Camus a propos du devoir de sa génération. Cette responsabilité est finalement toujours la notre. Effort et Raison.

  9. @j-p chanard
    Les blagues de ce genre dans une société malade en plus de n’etre pas drole peuvent avoir des conséquences très grave.
    Depuis 10 ans les agressions a caractère raciste ont augmenté de manière significative, 72% d’augmentations des agressions islamophobe entre 2010 et 2011, 84% de ces agressions visent des femmes et 20% de ces femmes agressées le sont physiquement.
    Je me souviens d’un humoriste (olivier perrin) qui est passé chez ruquier et pour faire rire a dis des choses d’une violance incroyable envers les musulmans et un autre humoriste (Jean Benguigui) a vivement réagit a ses propos en disant qu’on ne pouvait dire n’importe quoi sous couvert d’humour.
    L’humour a l’ancienne en France a beaucoup été influancé par son passé colonial et un certain complexe de supériorité vis à vis des autres cultures. Aujourd’hui il faut un peu élevé le niveau la colonisation, le blanc supérieur au noir, ce n’est plus marrant.
    Dire des truc racistes pour faire rire la galerie ça marchait peut etre dans la vieille france franchouillarde mais aujourd’hui le visage de la France a changé et vaut mieux garder ce genre d’humour pour les repas famillaux (pour épargner nos oreilles) puisque c’est une activité encore en vogue a l’heure actuelle.

    Si tu est nostalgique des vieux humouriste je te conseil Fernand Reunaud et son sketch “Le douannier” lui au moins il avait tout compris.

  10. @j-p chanard. Effectivement, il y eu une époque pas si lointaine ou ils était encore possible de faire des blagues sur des traces de doigts sur le comptoir. Mais, je tient à noter qu’a l’époque nous n’avions pas une une institutionnalisation de ces propos réducteurs et que la répétition de ses phrases qui vexent venant de personnes de pouvoirs à finalement réussit à exacerber les passions. J’ai le souvenir qu’il n’y a pas si longtemps une partie on parlait de bon et mauvais arabes et que suite au 11/2001 on a parler de beau et mauvais musulman. ceci était encore le signe qu’il y avait un poids moral obligeant à distinguer les individus provenant d’une même culture. Les politiques par leurs incompétences et la nullité de leurs réflexions pour résoudre les problémes qui se sont cristallisé dans notre sociéte, ont finalement opté pour le choix de trouver des responsables afin de se fournir des excuses. Il est finalement officieux que pour avoir une société apaiser il faille de l’emploie et de la croissance. Mais lorsque dans un monde aussi globalisé et interconnecté on arrive aux aboutissement de choix qui furent prix dés les années 70 et que nos dirigeant n’aient finalement pas changer de doctrine, il devient nécessaire de porter l’attention sur le détail et en venir a des discours de chef tribaux. Je pense malheureusement que le meilleur moyen d’affronter les épreuves qui demande sacrifice est la culture de l’union et de la confiance. La vie est certes plein d’exemple à ce propos et on remarque aisément que les familles qui se serrent les coudes surmontent généralement bien des obstacles. Je déplore que dans les grands problémes de société actuel, on ne fasse attention qu’au détails. Et que l’opposition systématique inscrite dans une logique des passions, n’entraine qu’une plus grande accumulation de la frustration. Certainement, le moteur le plus puissant d’horreur humaine. Je pense qu’un homme à qui l’on accorde la dignité s’en trouve honoré et qu’a ce stade l’échange est de qualité. je dirait que ce qui pose problème dans nos société n’est pas finalement les problèmes qu’on y rencontre, c’est plutôt comment on aborde ceci pleins d’exigences doctrinaire qui se transforme vite en certitude sur la voie de résolution. Et l’histoire de la science est remplie d’époque comme celle ci stérile à son avancé. Camus disait “comprendre c’est unifier”. Et l’attention aux détails et la cristallisations des passions associé à ceux ci n’est finalement pas un acte de compréhension malgré tout la connaissance que l’on pourrait y mettre. La pensée pour être heureuse a besoin de pouvoir se déployer. Tout comme l’homme enchainé cherche à se libérer de ses fers. Les nations soit disant démocratique ont elles encore en elles la flamme qui les fit naitre ? On pense le chauvinisme être une tard typiquement française mais qu’elle individu aujourd’hui n’y a pas recourt?

  11. Que de bruit pour une mauvaise blague au second degré. Le problème c’est qu’on ne comprend plus le second degré, à tel point que les personnes qui en font se croient obliger de rajouter des smileys! Genre, je dis que c’est pour rire tous les trois mots que je sort. Le second degré et l’ironnie a toujours été un argumnt pour se défendre de l’ostracisme. Revenos au bon temps de l’humour juif. Il fut un temps où on pouvait faire un mauvais jeu de mots sur les juifs, les belges, les arabes, les homos, les femmes… et personne ne criait au scandale! Desproges revient, le monde devient fou. Il y a tout un humour qui est basé sur la différence et le rejet de l’autre car c’est aussi le moyen d’exorciser ces peurs qui sont injustifiables. @Kamel, oui c’est l’ancienne école, mais revenons y, Guitry était extrèmement mysogine dans ses propos, mais très drôle et n’a jamais rien mis au dessus des femmes.
    Alors oui, marquez en grosses lettres quand vous vous exprimez, C’EST POUR RIRE!

  12. @ombrageux
    Tu parle de liberté c’est bien ça? Si pour toi Bedos a le droit de tenir des propos racistes alors la réciproque et aussi vrai…nous avons le droit de dire que la vieille France est raciste et Xenophobe tout comme toi d’ailleurs…d’ailleus l’humour à la Bedos c’est un peu l’ancienne école tu trouve pas?
    Tu contredis tes propres conviction c’est dire si tu portes de grosses oeillère.
    La France d’aujourd’hui n’est plus la France d’il y a 50ans aujourd’hui on peut etre Français sans etre blanc et Chrétien et ça il va bien falloir que certains en prenne concience un jour ou l’autre. Et dans ce sens je pense que le vote des étrangers est une chance pour justement dépoussièrer cette vielle société qui vie encore dans le passé.

  13. @ombrageux

    Sache que Camus était pied noir et qu’il a vécu la guerre d’Algérie. Période qui lui valut beaucoup d’inimité car il ne cessa de tenter d’apaiser les ardeurs des uns et des autres. Il eu d’ailleurs une phrase fameuse dont je ne me souvient plus. Il dit en gros qu’au lieu de la guerre et de son(ses) pays, il choisissait sa mère. Sa phrase fit scandale et il fut vu comme un traitre des deux côtés. Mais tu a raison en un sens notre époque n’est plus propice à l’émergence d’un intellectuel comme Camus. Néanmoins j’illustrerais simplement son propos à propos du comportement de l’homme, par une phrase illustré en masse sur Facebook: “L’avenir m’intéresse car je compte y passer mes prochaines années”.

    Et si jamais tu as l’opportunité de lire “La langue du IIIeme Reich” de Victor Klamperrer (un philologue juif Allemand). Tu pourrais apprendre que l’acceptation du pouvoir hitlérien par la nation Allemande est dû selon lui que le vocabulaire National socialiste était entré le langage courant. La langue allemande était devenu l’outil de propagation des thèses nazi. Il évoque notamment sa brouille avec un de ses amis de longue date à cause de cela.

    Et à la lumière de cette analyse, je considère que nous sommes tous responsable des idées que nous véhiculons et qu’il est toujours d’actualité de se questionner sur le comportement des hommes et des comportements qui les rendent honorable. Si il y a quelque chose dont nous pouvons être sur c’est que le mal resurgit toujours sous d’autres formes et que pour éviter sa réapparition il ne suffit pas de diaboliser le mal passé pour s’en prémunir. La lucidité et la quête de celle ci se devrait d’être un des buts de l’individu.

    Les conventions de Genéve définissent une guerre juste comme étant du ressort du dernier recours ou de la légitime défense.

    Et finalement ce que disait nos surveillants quand nous étions petit reste d’actualité “La violence attire la violence”.

    Après nous pouvons toujours choisir le modèle des guerres tribales de vengeance en vengeance, jusqu’à l’oublie de qui fut le premier agresseur si il y en eu un.

    Malheureusement nos politique trouve plus commode de désigner des coupables faisant fi de l’unicité de l’individu pour le remplacer par l’identité de groupe au commencement marginaux. Et je puis constater que cette attitude se retrouve à toutes les strates de la société. Une forme de violence ordinaires des propos se constatant par la quasi impossibilité d’avoir une démarche constructive du dialogue sur certain sujet. les hommes et les femmes auront vocation à se libérer de ce poids ambiant accumulant la frustration qui finira par se déverser à travers le média de la violence.

    Et effectivement “il nous faudrait une bonne guerre” pour que tout un chacun puisse constater l’horreur présente en l’homme même en lui même. Il en jaillirait certainement comme à chaque fois depuis une époque récente la notion d’humanité.

    Cordialement.

  14. #Ombrageux

    LA france n’est pas une identité figée mais elle évolue avec le temps et s’enrichant des autres cultures.

    Dans la plupart des pays européens le vote des étranger non communautaire est acté depuis longtemps et cela ce passe très bien, on y parle moins de pb d’intégration que en France par ailleurs !!!!

  15. A Ben; je pense qu’à l’époque de Camus, il n’y avait pas les problèmes d’émigration et d’intégration qu’il y a de nos jours.

    Il est possible que Camus ne dise pas les même choses de nos jours.

  16. Ce n’est pas parce que la pensée est libre que l’on peut tout dire. Mais bon encore vaut t’il mieux qu’elle s’exprime que nous puissions voir de quoi demain sera fait.
    Camus disait “Je ne suis pas un philosophe. je ne croit pas en un dogme. Ce qui m’intéresse, c’est comment un Homme doit se comporter”.
    Ce qui me navre le plus dans ces débats, c’est qu’il n’y a plus place à l’objectivité. Les passions et les affects s’étant infiltré partout et laissant tout pouvoir aux raccourcis réducteur et propos idéologiques.

  17. A Kamel, ceux qui ne sont pas content de ce que devient la France ont toute liberté d’aller voir ailleurs si il n’y a pas de racisme de xénophobie et si il y a plus de démocratie.
    Nicolas Bedos à tout à fais le droit de s’exprimer, le fait d’être ou ne pas être d’accord avec lui n’y change rien nous sommes dans un pays libre ou les hommes ont le droit de dire ce qu’ils pensent et ou la police de pensée n’existe pas ou tout au moins pas encore.

    A ben, avec sa loi sur le vote des étrangers non européens, flamby va exacerber le ressentiment des français et je prends les paris que dans 5 ans le Front National fera un score encore plus élevé, je pense d’ailleurs que le FN fera des résultats dans toutes les futures élections

  18. Faut arrêter de phantasmer la réalité en extrapolant à tout va. Il bien évidemment plus facile de parler de France plutôt que d’individualité, tout comme certains se permettent de parler d’arabe et de musulman avec des phantasmes tout autant approprier. Et le phantasme poussé à l’extrême à peut être vocation à devenir réalité de part la force qu’il possède.

    Et face à cela tout les hommes sont égaux et se doivent d’adopter une attitude de pensée responsable. L’histoire nous à déjà trop de fois appris ou cela pouvait nous mener. Comme quoi l’homme n’est peut être pas si évolué qu’il le prétend.

    A ce propos je conseil la regardure du Documentaire “A la guerre comme à la guerre” diffusé par Arté hier soir. Ou comment l’homme face à certaine situation à vocation à devenir un bourreau.

  19. La France a TOUJOURS été, collectivement, raciste, xénopathe et coloniale. Il serait grand temps de le réaliser.

    Et se demander pourquoi donc les fils d’immigrés cherchent absolument à se faire accepter par les fils de colons. Mendier la reconnaissance de descendants d’impérialistes, accepter leurs valeurs? hmmm…

    Seul les racial-traîtres revendiquent une appartenance au territoire autre qu’admnistrative. Ils ne seront jamais considérés autrement que comme des crouilles, des nègros ou des faces de citron, par les français collectivement.

    Le français moyen a le droit de refuser une colonisation à l’envers. Mais il conviendrait qu’il prenne ses responsabilités et mette à bas les intérêts privés nationaux pillant toujours le continent africain.

  20. Ceci est aussi la résultante d’une France divisé à force de casser du sucre sur tout le monde et n’importe qui. Et il y a bien sur des têtes de turcs. Il me semble que le soulagement de l’élection d’Hollande réside justement dans une posture non provocatrice et qui n’est pas un véhicule de la haine ordinaire. En effet que pouvons nous penser quand un ministre de l’intérieur censé maintenir l’ordre, cultive le désordre en parlant de civilisation supérieure. Soit dit en passant ayant aboutit à deux guerres mondiales. Pour ceux qui serait intéressé je leur conseille de regarder l’exemple de l’Islande qui est sidérant et dont on ne parle pas dans les médias.

  21. @ombrageux
    De quoi parle tu? De la liberté de tenir des propos raciste envers les Arabes ou meme envers les noirs et les Juifs? C’est ça ton concepte de la liberté? C’est d’une hypocrisie sans limite quand meme.
    La réalité c’est que la France devient de plus en plus un pays raciste et intolérent d’ailleurs Amnestie Internationnal a recemment dénoncé les atteinte aux droit de l’homme de la France a l’encontre des musulmans.
    Les insultes et les agressions islamophobe ont augmentés de 72% entre 2010 et 2011…vive la liberté !

  22. Nous sommes dans un pays libre ou les gens ont le droit de dire ce qu’ils veulent quand ils le veulent ou ils le veulent.
    La réflexion de Nicolas Bedos n’est peut être pas drôle mais c’est tout à fait son droit de s’exprimer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre Nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.