L’un des officiers interrogea ‘Omar al-Mokhtar pendant son procès : As-tu combattu l’Etat italien ?

‘Omar : Oui

L’officier : As-tu incité les gens à le combattre ?

‘Omar : Oui

L’officier : Es-tu conscient de la sentence que tu encoures pour ce que tu as fait ?

‘Omar : Oui

L’officier : Reconnais-tu ce que tu as dit ?

‘Omar : Oui

L’officier : Depuis combien de temps tu combats les autorités italiennes ?

‘Omar : Depuis 10 ans

L’officier : Regrettes-tu ce que tu as fait ?

‘Omar : Non

L’officier : Es-tu conscient que tu vas être exécuté ?

‘Omar : Oui

Le juge lui dit alors : Je suis triste que ta fin soit ainsi.

‘Omar : Au contraire, c’est la plus belle manière de finir ma vie.

Le juge essaya alors de séduire ‘Omar al-Mokhtar en lui proposant de le gracier contre une lettre qu’il écrirait aux moudjahidines les appelant à mettre fin au djihad contre les italiens.

‘Omar le regarda dans les yeux et prononça cette parole devenue célèbre : « L’index qui atteste dans chaque Prière qu’il n’est de dieu que Dieu et que Mohammad est le Messager de Dieu ne pourrait écrire une parole mensongère ».

9 Commentaires

  1. Le confort occidental n’est pas condamnable mais son addiction vous enlève toute dignité.
    Cet homme historique le savait.
    Qu’il soit béni pour son courage.

  2. Quel grand homme même face à la mort
    il récita la Chahada devant le peuple Lybien jusqu’à sa pendaison…
    qu’Allah face qu’il soit accueilli en martyr tué par les colons italiens

  3. Et dire que de nos jours ce genre de héros sont traites de ” terroriste” par certains musulmans imprégnés de propagande occidentale et de discours de dirigeants traitres et apostats du monde arabe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre Nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.