L’information a circulé comme une traînée de poudre : l’UOIF, le Secours islamique, la ligue des Musulmans de Belgique, l’Union mondiale des Oulémas et biens d’autres structures ont été classées dans la liste des organisations terroristes par le gouvernement des Emirats Arabes Unis. 

Pour comprendre cette décision, il faut avant tout comprendre les enjeux politiques qui animent les principaux acteurs au Proche Orient.

Le rôle de l’Arabie Saoudite

Cette nouvelle n’est pas surprenante au vu des derniers agissements de l’Arabie Saoudite. Effectivement, le royaume Saoudien avait décidé de classer les Frères Musulmans comme organisation terroriste en mars 2014 . Les Emirats Arabes Unis, alliés incontestables des saoudiens ne font que suivre les directives de la famille royale Al Saoud.

Il est important de s’attarder sur l’Arabie Saoudite, car depuis le fameux Printemps Arabe, le leadership saoudien dans la région a été implacablement remis en cause.

Le coup de massue a été donné en 2012 avec l’élection de Mohamed Morsi en Egypte, présidant membre des Frères Musulmans, qui a laissé craindre un renouveau dans le monde arabo-musulman, et la perspective d’un avenir meilleur pour des populations arabes sous dictatures depuis des décennies. En juillet 2013, le général Sissi, appuyé par le régime saoudien, les américains et les israéliens,  monte un coup d’état, renversant ainsi le président Morsi, élu démocratiquement par le peuple égyptien.

Peu après, l’Arabie Saoudite s’allie officiellement à Sissi, en finançant à hauteur de 15 milliards de dollars le nouveau régime militaire en place. Les Emirats Arabes Unis apportent également leur aide financière à Sissi et les masques tombent ! L’ex-dictateur tunisien Ben Ali en exil se réfugie à Riyad, on invite Sissi dans la mosquée sainte de la Mecque un an jour pour jour après les crimes commis par ce dernier place Rabi’a Al Adawiya au Caire, et comble de l’hypocrisie, on interdit aux gens de manifester leur soutien à la Palestine, alors que Gaza est bombardée durant l’été 2014 par l’armée criminelle israélienne.

Communiqué de l’UOIF

L’UOIF a réagit dans un communiqué publié le 16 novembre sur son site internet, et déclare sa stupeur face à cette nouvelle  « Cette qualification, aussi insultante que ridicule, porte atteinte non seulement aux musulmans de France et à leurs institutions représentatives mais aussi à notre pays et à son image dans le monde », indique l’organisation.

L’UOIF assure  vouloir étudier« toutes les voies et se réserve le droit d’agir afin d’obtenir réparation ».

Une confiance en Allah

Il est étonnant de voir des associations présentes en occident se retrouver sur la liste des organisations terroristes des Emirats Arabes Unis, alors que nombreuses parmi elles, sont des associations caritatives et humanitaires, à l’instar du Secours islamique (Islamic Relief) .

Malgré les différentes épreuves qu’a subit ce mouvement depuis sa création, les Frères Musulmans, loin du déclin, ont toujours continué à diffuser leur pensée par une da’wa structurée.

Hassan Al Banna, fondateur des Frères Musulmans, avait d’ailleurs préparer ses compagnons à cette situation avec beaucoup de clairvoyance, dans cette lettre écrite :

« J’aimerai être franc et vous dire que votre message est encore inconnu pour beaucoup. Le jour où ils le connaîtront et où ils sauront quels sont les objectifs et les buts, ce jour là vous rencontrez chez eux une ferme opposition et une implacable adversité. Vous trouverez alors devant vous beaucoup de difficultés et l’on placera sur votre chemin d’innombrables écueils.

C’est à ce moment seulement que vous aurez réellement commencer à marcher sur la route des hommes qui portent le message. Aujourd’hui, vous êtes encore inconnus, vous êtes encore au début de la prédication et vous vous préparez à ce qu’elle nécessite d’efforts et de luttes.

L’ignorance du peuple concernant la réalité de l’islam sera un obstacle sur votre route et vous trouverez parmi les hommes de la religion, tels que les savants officiels, d’aucuns qui seront étonnés de votre compréhension de l’islam et qui critiqueront votre lutte dans sa voie.

Quant aux présidents, aux leaders et aux amis du prestige et du pouvoir, ils vous auront en haine. Tous les gouvernements se placeront face à vous et chacun d’eux tentera de limiter votre action en vous mettant des bâtons dans les roues.

Les usurpateurs s’opposeront par tous les moyens à votre développement et chercheront à éteindre la lumière de votre appel. Ils emploieront pour cela les gouvernements faibles et les attitudes immorales. Ils soumettront ces gouvernements affaiblis à de fortes pressions et ils vous soumettronT à l’humiliation et à l’adversité. Ils répandront autour de votre message de noires rumeurs et d’injustes suspicions et ils tenteront de vous faire associer la moindre faiblesse qu’ils présenteront aux gens sous la plus détestable des facettes en s’appuyant sur leur force et leur pouvoir, en utilisant leur argent et leur influence.

Vous entrerez alors, il n’y a aucun doute à cela, dans le cycle de l’expérience et de l’épreuve. Vous serez arrêtés et emprisonnés. Vous serez déportés et torturés. On mettra un terme à vos affaires, on mettra bat à votre travail et l’on fouillera vos demeures. Il se peut que cette épreuve dure longtemps mais Dieu vous a promis après tout cela la victoire de ceux qui luttent et la récompense de ceux qui font le bien. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre Nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.