« Il faut combattre le discours des Frères musulmans dans notre pays, il faut combattre les groupes salafistes dans les quartiers », avez-vous dit lundi 9 février sur Europe 1.

« Combattre les groupes salafistes dans les quartiers » a du sens, à condition de préciser que cela concerne une partie seulement des courants salafistes, les partisans du djihad, et non les piétistes. Sinon, pourquoi ne pas « combattre » aussi les autres fondamentalistes religieux, évangéliques, hassidiques, etc ?

Mais quel est ce « discours des Frères musulmans dans notre pays » ? Qui le porte ? L’UOIF ? Tariq Ramadan ? Qui d’autre ?

Si vous pensez que ce « discours » et ses porteurs ont une responsabilité dans la situation critique que nous connaissons, que n’en tirez-vous les conséquences, Monsieur Valls ?

Mais alors vous devrez nous expliquer comment vous conciliez cela avec votre posture laïque et républicaine.

Refuserez-vous de recevoir en France des ministres du gouvernement tunisien membres du parti Ennahdha porteur de ce « discours des Frères musulmans », alors que ce parti a contribué à l’instauration et à la consolidation d’une République démocratique pluraliste ?

Si le salafisme et les Frères musulmans sont un seul et même ennemi pour vous, pourrez-vous dire, comme Netanyahou — et aussi, hélas, le grand rabbin de France — « Daech, Hamas, même combat ! » ?

La France est en guerre avec Daech. Mais êtes-vous aussi en guerre avec le Hamas, Monsieur Valls ?

Si vous confondez dans un même opprobre les tendances piétistes et conservatrices présentes chez les musulmans de France et les actes terroristes des djihadistes radicaux, comment pouvez-vous sincèrement espérer l’affirmation d’un « islam modéré » qui soit autre chose que celui des non pratiquants ?

Pierre Prades – Première parution ici

3 Commentaires

  1. Aujourd’hui , tous ceux qui dénoncent le s crimes perpétrés par l’état d’Israël sont montrés du doigt voir diabolisés même !
    Ce discourt ne me surprend pas , faut faire un tour sur les sites sionistes pour comprendre les propos nauséeux de monsieur Valls sur l’Islam et les Musulmans , cela ne vient pas de lui , il a trop besoin de ceux qui font pression sur lui !

  2. Assalamou ‘alaykoum, franchement, le modérateur modère beaucoup, deux jours pour un commentaire en attente! Havre de Savoir, je recponnais, vous êtes vous, le responsable de ce site et de ce forum, mais quand-même. A cette petite vitesse, les commentaires forcément sont rares. Merci quand-même d’exister, mais de grâce, le Musulman ne doit pas enfouir son drapeau dans l’encrier, la liberté d’expression est sacrée selon la loi Française, faites droit au Croissant de lune.

  3. Assalamou ‘alaykoum, l’homme libre doit la vérité à l’homme libre, aussi je vous dis librement que cet article me déplaît, le titre de l’article me déplaît. D’abord, l’article semble valider que Valls ait vraiment les moyens de s’opposer à des discours que du reste il ignore, comment ferait-il? Avec le CFCM, avec des gens ressemblant à Ch…? Non, la parole de Valss ou de ses infidés ne porte pas parmi les Musulmans, elle ne porte pas non plus dans l’ensemble du corps social Français, donc disons que ça ne méritait pas tel article.

    L’article me déplaît aussi par ce qu’on y sent comme distanciation envers tel ou tels Musulmans dont nous ne savons rien, cet article me déplaît par la condamnation un peu trop à l’unisson, un peu trop pontifiante et tartuffiante, genre discours dominant de la France dite des valeurs. Je ne suis pas sûr que des Musulmans puissent prendre pareille distance et dire, ce n’est pas moi c’est l’autre…

    Je suis moi-même de sensibilité fédérative, sensibilité Frère Musulman, mais je m’interroge sur le point de savoir si cette sensibilité est authentiquement portée et traduite par Havre de Savoir, en tout cas, l’article au-dessus ne la reflète pas, il ne me reflète pas.

    La validation des piétistes me trouble beaucoup, les Sionistes en font autant, ils les traitent du bout de la baguette mais ils les trouvent inoffensifs, ce qu’ils sont en effet. Mais le piétisme salafi est avec d’autres éléments cause de la faiblesse et de l’agonie de la Nation des Musulmans, il valide d’une manière ou d’une autre l’ordre/désordre mondial et l’injustice énorme faite aux Musulmans. Les Frères Musulmans sont-ils aussi dans cette optique à leur manière, sont-ils une composante de l’ordre mondial anti-Musulman? Certains le suggèrent fortement, en général j’en doute, cet article est un argument en leur faveur.

    S’agissant du Musulman, s’il voit des Musulmans errants, ce qu’il leur doit, c’est leur porter conseil, ce n’est pas se distancier d’eux comme des pestiférés méritant le blâme et la persécution générale, ça ce n’est pas un comportement de Musulman. Il leur doit conseil et controverse dans une saine rigueur intellectuelle, et dans cette rigueur intellectuelle, la satisfaction du gouvernement Français n’a aucune part. Exemple, j’ai trouvé excellents les développements du frère Nabil Ennasri dans une vidéo intitulée “Y a-t-il un jihad en Syrie?” Nabil Ennasri ne se distanciait de personne, ses arguments sont recevables, aucun Occidentalisme dans cette vidéo, contrairement à cet article qui plairait à pas mal de mégères Franchouillardes.

    Les Musulmans aiment la saine rigueur et la vérité, ce qui vaut pour le grand public des médias de masse n’a aucune valeur parmi les Musulmans partisans du sens. En relayant cet article, Havre de Savoir, vous me décevez.

    Qu’Allah nous guide, Allah sait mieux.

    Croissant de lune.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre Nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.