Cheikh Ahmed Jaballah dans un sermon du vendredi aborde la question épineuse du moyen le plus approprié pour déterminer le début du mois de ramadan.

Dans son prêche, il développe les arguments juridiques permettant le recours au calcul astronomique et nous rappelle l’essentiel, à savoir que ce mois béni doit être avant tout un mois de spiritualité et de recueillement.

Dr Ahmed Jaballah : Diplômé de l’Université Az-Zeitouna (Tunisie) et de la Sorbonne (Paris), Directeur de l’Institut Européen des Sciences Humaines de Paris et membre du Conseil Européen de la Fatwa et de la Recherche ainsi que de l’Union Mondiale des Savants Musulmans.

9 Commentaires

  1. Salamlikoum,

    Je me permets d’ajouter mon point de vue sur la question. Je suis d’accord sur le côté pratique de la finalité, à savoir établir un calendrier pour facilité la planification du Ramadan, notamment dans les pays non-musulmans. Ce qui me gêne dans ce débat, c’est l’opposition vision oculaire vs calcul en indiquant que le calcul est beaucoup plus pertinent et précis que la vision oculaire, reléguant celle-ci à des temps passés et archaïques. Je voulais simplement témoigner de la conférence sur la question à laquelle j’ai assisté en octobre 2013, animée par Mr AbdelHaq GUIDERDONI, astrophysicien musulman, directeur de recherche au CNRS de Lyon. Après nous avoir expliqué quelques notions, il a conclu qu’à titre personnel, il préférerait que la détermination des mois lunaires se fassent par l’observation oculaire. Comme lui, je pense que le maintien de cette tradition nous apporterai des enseignements beaucoup plus riches que le calcul, et serait le signe d’ une forte cohésion de la communauté. Néanmoins, j’avoue que dans l’état actuel des choses, le consensus semble la priorité, et la mise en place d’un calendrier serait facilitateur.

  2. Mon frère Adel, la science des priorités nous pousse à tout faire pour unir les musulmans, car l’unité des musulmans est une obligation.
    A ce jour, la constatation visuelle ne permet pas aux musulmans d’être unis (combien de fois le mois de Ramadan débuta avec jusqu’à 3 jours de décalage dans les pays musulmans !).

    Les pro-constation visuelle ne sont pas cohérents avec eux-même, pourquoi n’utilisent-ils pas la constatation visuelle pour les autres mois de l’année ? Pourquoi utilisent-ils le calendrier basé sur les calculs astronomiques pour effectuer la salat durant toute l’année ??

    Penses-tu que ces questions sont tordues ??

    • Salam a’leykoum,

      ya akhi Freeman, il n’est pas convenable de critiquer “Les pro-constation visuelle” , car avant tout cela correspond à la Sunna du Prophète (صلى الله عليه و سلم) .

      Ensuite, tu as raison dans le fond; Nous devons nous accrocher à la Sunna du Prophète (صلى الله عليه و سلم) en l’observant de manière stricte et non pas en la délaissant ou en innovant par dessus.

      Et donc, je rejoins ce que tu dis c’est que nous devons également suivre la Sunna pour la détermination des autres mois. Et commençons donc par acquérir la science qui nous permettra de faire cela.

  3. salam alaykum wa rahmatulla

    Bel exposé qui n’a besoin d’aucun autre développement… Les savants cités ici et leurs avis sont explicites, seul un sourd ou un aveugle rejettera la vérité des analyses claires données ici. Qu’ALLAH nous guide tous et lorsque nous reconnaissons ne pas être savant sur une question, il n’y a rien à ajouter à cette affirmation….
    Bon ramadan à la communauté mondiale

    • salam ‘aleyka ma soeur carole,

      tu oublies qu’il y’a divergence sur le sujet, et que dans le cas présent l’avis du calcul est minoritaire pour ne pas dire marginal.
      Donc, pour être impartial et juste, il faudrait commencer par dire que l’avis n’est pas celui du consensus et expliquer les raisons du choix.

      Qu’allah nous préserve de la Fitna.

  4. L’union n’est pas une obligation dans la pratique du ramadan a un niveau international ou continental.. Ou je voudrais bien qu’on me prouve le contraire…

    Quand a l’argument disant que ca “arrange” la communauté au niveau du travail, c’est juste faux donc non recevable..

    Je pense pad qu’on puisse dénigrer les frères “contre” le calcul en disant qu’ils suivent aveuglement l’Arabie Saoudite, le hadith du prophète est clair concernant le debut et la fin du jeûne…

    Ce n’est pas être contre la modernité ou le rassemblement c’est simplement suivre la Sunna..

  5. Assalamu aleykum.

    Les arguments anciens comme contemporains sont convaincants et tiennent la route, wal-hamdu lillah. L’union des musulmans est une OBLIGATION et quand la divergence peut-être tranchée alors nous devons suivre ce qui porte un intérêt majeur pour la Oummah. Et en effet, lorsqu’on revient aux horaires des salawat, personne ne s’y est jamais opposé, Subhan Allah !
    Enfin pour les fans d’Arabie Saoudite, sachez que tôt ou tard, elle suivra le calcul astronomique…
    Wa Allah a’lam !

  6. Selem alaikum,

    Je n’ai pas d’avis sur la question, je ne suis pas assez savant.

    Par contre ce que je trouve vraiment limite, et même plus que limite, c’est le fait d’imposer le calcul et de dire que tous ceux qui sont contre sont contre le rassemblement. Le message était celui-ci dans le communiqué du CEFR et ce n’est pas normal..

    On peut pas imposer une chose en trouvant des explications +/- tordues pour très vite dire si t’es contre t’es contre ta communauté. C’est lourd de sens et surtout c’est faux..

    WaAllah u a3lem

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre Nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.