Communiqué : Islamophobie et vandalisme aux portes des Lieux de culte musulman

En moins d’une semaine, cinq lieux de culte musulmans (à Barp en Gironde, à Agen, à Limoges et deux à Epône) ont été profanés et ont fait l’objet de dégradations à caractère xénophobes, racistes et islamophobes.

Ces actes, aujourd’hui nombreux, non isolés sont la manifestation d’une inquiétante montée de l’islamophobie en France laquelle est décriée depuis plusieurs années par l’UOIF et d’autres organisations. L’absence de réaction forte, de la société civile, des hommes politiques et de l’ensemble des citoyens, pour dénoncer ces agissements ébranle les conditions de cohésion dans notre société

L’UOIF condamne avec la plus grande fermeté ces actes Islamophobes, afin que les mosquées continuent à être des lieux de paix et de recueillement. Il est plus que jamais nécessaire qu’une réaction ferme de la part des autorités compétentes se fasse entendre pour que cela cesse.

L’UOIF demande, une nouvelle fois, aux pouvoirs publics de prendre les mesures nécessaires et efficaces pour arrêter les auteurs de ces actes relevant du vandalisme le plus abject et de tout mettre en œuvre pour que de telles attaques ne se reproduisent plus en France.

Enfin, l’UOIF apporte tout son soutien aux responsables des mosquées et lieux de culte visés ainsi qu’à leurs fidèles.

Paris, le 12 Septembre 2012

Union des Organisations Islamiques de France – UOIF

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre Nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.