ALLah

L’adoration d’Allah est la raison de notre création et elle est le fondement premier de notre mission sur terre : « Et Je n’ai créé les djinns et les Hommes que pour M’adorez »[1].

Allah a instauré Son adoration pour notre bien, car elle nous aidera à atteindre la piété qui nous permet d’éviter les péchés et les mauvais comportements ; nous atteindrons ainsi la satisfaction d’Allah et le paradis.

« Ô Hommes ! Adorez votre Seigneur qui vous a créés, vous et ceux qui vous ont précédés ! Peut-être vous atteindrez la piété »[2] .

En réalité, même si nous consacrons toute notre vie à l’adoration d’Allah, nous ne réussirons pas à remercier Allah comme Il se doit des bienfaits dont Il nous a comblés. L’adoration d’Allah et notre soumission à Lui sont à la fois un honneur et un privilège. Il est utile à ce niveau de préciser que l’adoration ne se limite pas à l’accomplissement des actes obligatoires tels que la prière, le jeûne, la zakat ou le pèlerinage. Ces actes obligatoires sont limités dans le temps et dans l’espace, alors que toute notre vie doit être une adoration. En réalité, l’accomplissement de chaque prescription de l’Islam est considéré comme une adoration. On accomplit une adoration en appelant au bien, en évitant le mal, en se nourrissant avec une nourriture licite –Halal-, en travaillant avec sérieux et rigueur, en se reposant afin de mieux continuer sa mission, en se mariant, en menant à bien ses études, en évitant de tricher dans son commerce… En un mot : en vivant sa vie au quotidien en conformité avec l’esprit du message de l’Islam. L’essentiel qui fait la différence entre un acte et un autre et dans l’intention qui le précède et l’accompagne. Si cette intention est dédiée à Allah et est conforme à sa volonté, alors l’acte est une adoration et il est récompensé auprès d’Allah. Ainsi, notre lieu de travail, notre foyer familial, notre lieu d’étude… deviennent des lieux d’adoration.

Ce qui nous est aussi demandé est d’exceller dans cette adoration, et quelle atteigne le degré d’Al Ihsanne (l’adoration par excellence). Ce degré a été défini par le Prophète Mohammad (SWS) comme suit lorsqu’il dit : « Al Ihsanne (l’adoration par excellence) est d’adorer Allah comme si tu le voyais, et si tu ne le vois pas, alors sache qu’Il te regarde ». En ce qui concerne la prière, il nous est demandé de l’accomplir en veillant à atteindre ce degré d’Al Ihsanne (l’adoration par excellence). S’il est demandé à chaque musulman de vivre de la sorte dans l’enceinte de la prière, ce besoin est plus pressant pour les personnes qui ont décidé de dédier leur vie à la daawa (l’action pour l’Islam), ceux-là même qu’on appelle couramment les Douaats (les acteurs de l’Islam). Cette catégorie de personnes a plus besoin de cette prière que le commun des musulmans, car la charge qu’ils sont censés supporter est lourde et elle ne peut être assumée sans cet outil par excellence, irremplaçable de la proximité avec Allah, qu’est la prière, sans compter sur le fait qu’ils doivent être un exemple pour les autres.

Extrait de l’ouvrage « Vivre sa prière » de Moustafa MACHHOUR

Edition Gedis


[1] Coran : Sourate Adh-dhariyath – Les Ouragans, v.56

[2] Coran : Sourate Al-Baqarah – La Vache, v.21

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre Nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.