téléchargement (2)

La présidente du Front national Marine Le Pen sera jugée pour diffamation le 9 juillet devant le tribunal correctionnel de Nanterre (Hauts-de-Seine) à la suite d’une action engagée par l’Union des organisations islamiques de France (UOIF).

La date du procès a été fixée mardi par la 14e chambre correctionnelle, lors d’une audience de procédure. L’UOIF avait engagé des poursuites contre la chef de file du FN après la publication d’un communiqué le 30 mars 2012 dans lequel elle réclamait la dissolution de la fédération musulmane française.

La candidate à l’élection présidentielle avait en outre demandé l’interdiction du rassemblement du Bourget (Seine-Saint-Denis) où l’UOIF avait réuni son congrès du 6 au 9 avril 2012.

Avant l’événement annuel, la France avait interdit son territoire à plusieurs prédicateurs qui devaient intervenir lors du congrès: le Palestinien Akrima Sabri, les Saoudiens Ayed Bin Abdallah Al Qarni et Abdallah Basfar et l’Egyptien Safwat Al Hijazi.

L’influent cheikh sunnite qatari Youssef Qaradaoui avait quant à lui été déclaré “indésirable” par le l’ex-président Nicolas Sarkozy. L’imam égyptien Mahmoud Al-Masri s’était pour sa part désisté. Ces décisions avaient été prises après les tueries de Montauban et de Toulouse, revendiquées par Mohamed Merah au nom d’Al Qaïda.

Marine Le Pen avait qualifié ces mesures de “vaine agitation électoraliste”. “Les responsables de notre pays considèrent bien l’UOIF comme proche des islamistes, sinon même des terroristes”, ajoutait-elle.

“Ces accusations n’ont pas de valeur pour nous et nous allons poursuivre Marine Le Pen en justice pour ces déclarations, parce que ces déclarations sèment le doute, la haine”, avait réagi le président de l’UOIF Ahmed Jaballah.

L’édition 2013 du congrès de l’UOIF s’est tenue du 29 mars au 1er avril.

Source : BFM TV

1 commentaire

  1. Salam,

    Attention au titre,

    Si le jugement n’a pas encore été rendu, il est préférable d’écrire qu’elle sera entendu suite à l’injonction de l’UOIF.
    Elle sera jugée peu sous entend qu’elle est déjà coupable.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre Nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.