COMMUNIQUE : APPEL A SOLIDARITE, Mosquées ouvertes

La France et l’Europe subissent une vague de froid exceptionnelle accompagnée de températures négatives qui se poursuivront encore cette semaine. Plusieurs centaines de personnes ont été victimes de cette dégradation climatique.

Certains de nos concitoyens se trouvent dans des conditions très difficiles et manquent de moyens pour se protéger de ce grand froid. L’UOIF ouvre ses mosquées et appelle les responsables des mosquées de France à ouvrir les portes des centres aux personnes sans-abris et à se mobiliser pour leur offrir le nécessaire en accueil et hébergement durant ces jours.

Notre solidarité envers les plus démunis est une obligation religieuse et un devoir citoyen.

L’UOIF appelle aussi les musulmans de France à soutenir les efforts des associations musulmanes caritatives œuvrant dans ce domaine par leurs dons et leurs bénévolats.

 Paris, le 6 février 2012

Union des Organisations Islamiques de France – UOIF

2 Commentaires

  1. Salam ailikoum, je fréquente régulièrement une mosquée au havre qui fait partie de l UOIF et elle vient il y a 5 mn de refuser de recevoir trois famille (dont 13 enfants) à la rue(dans un squate)demain soir pour leur donner un repas chaud que nous fournissons nous même en pleine période de froid pour deux raisons: ils sont chrétiens alors au cas ils se mettent à prier dans la mosquée et parce qu’ils n’ont pas de valider l’éventualité de les recevoir pendant deux heures avec toutes les personnes de l’administration de la mosquée. Alors le coup des mosquées ouvertes, fraternité entre religions…. là je rigole, la mosquée ESSALAM ne recevra pas des démunis dans la mosquée!

    • Il faut faire la distinction entre des personnes, des individus et une organisation nationale et ses principes. Comme il faut faire la distinction entre le comportement de certains musulmans et l’Islam.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre Nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.