Ce troisième et dernier article portant sur ma conversion est le raisonnement que j’ai adopté depuis mon entrée en Islam. Loin de moi l’idée de prétendre être meilleur qu’un autre ou plus instruit qu’un autre (qu’Allah me protège de l’ostentation et du dénigrement d’autrui), mon objectif est de partager avec vous mes pensées sans croire que cela est un modèle. Tous mes actes sont pour Allah l’Unique.

duua

3. Ma vie depuis ma conversion

A la suite de ma conversion en 2008, je devais apprendre sur ma religion. J’ai donc suivi des cours de sciences islamiques avec Monsieur Moncef Zenati avant qu’il ne parte du Havre.

Cet aspect est très important pour moi car toute personne née dans une famille musulmane et a fortiori les convertis doivent s’instruire pour s’épanouir en Islam et vivre sa religion pleinement. D’une part, pour ne pas commettre d’erreurs dans la pratique ou dans les dires mais aussi pour la défendre contre ses détracteurs. Les nombreuses attaques contre notre Prophète Mohammad (SWS) en sont une des motivations parmi tant d’autres.

Prenons l’exemple d’un orphelin. Cet enfant ne connait ni sa mère, ni son père. Malheureusement ce fait, il ne ressent aucun sentiment envers ces deux personnes si ce n’est un manque ou de la colère. S’il n’entreprend pas de recherches, cet état d’esprit restera tel quel. A contrario, s’il les retrouve les choses se déroulent en trois temps : d’abord il dit à ces personnes « vous ». Ensuite après de plus amples connaissances, il les appréciera et les appellera par leurs prénoms pour au final leur dire « maman » et « papa » car l’amour qui unit parent et enfant naîtra entre ces personnes.

Mon rapport avec le Prophète (SWS) est le même qu’un orphelin. D’abord je respectais cet homme porteur du Message d’Allah. Ensuite, après avoir pris connaissance de ces actes en tant qu’homme et en tant que Prophète, je rendais hommage à sa sagesse, son intelligence et sa personnalité pure de toute imperfection. Enfin, après avoir appris toute sa vie, avant et après la Révélation, son courage dans l’adversité, son combat pour l’Islam, sa bienséance envers son peuple et le rôle qu’il jouera même dans l’au-delà… J’affirme (Allah connait mieux le contenu de mon cœur) que j’aime du plus profond de mon âme notre Prophète Mohammad (SWS).

En outre, je serai ingrat envers Allah de ne pas m’instruire en Islam après tous les bienfaits qu’Il m’a octroyés jusqu’à ma conversion et après. C’est donc un devoir que de parfaire ma religion dans l’apprentissage du savoir. Ici je reprends les propos du Cheikh Moncef Zenati pertinent à ce sujet : « il nous faut apprendre dans notre religion. Lorsque l’on attaque notre Prophète (SWS) par un film calomnieux, [Malheuresement] nous descendons dans la rue en criant et en hurlant… ! Si ces personnes nous attaque par un outil culturel, faisons de même, produisons un film sur la vie du Prophète (SWS) pour rétablir la vérité historique. S’ils nous attaquent sur des aspects de notre religion comme la position de la femme par exemple, répondons par des versets du Coran, par des Hadiths du Prophète (SWS) ou le récit de femmes telles que Aïcha, Soumaya, Rabi’a… ».

Cette quête de connaissance m’a conduit à l’association Havre de Savoir. Comme on dit « le meilleur des hommes est le plus utile aux autres ». Je voulais me rendre utile pour ma communauté, asseoir mes connaissances et œuvrer pour Allah. Ces personnes m’ont accueilli les bras ouverts et m’ont donné l’occasion de m’exprimer aujourd’hui.

Je ne pouvais pas finir cette série d’articles sans des remerciements justifiés. Avant tout, je remercie Allah le Très-Haut pour tous les bienfaits qu’Il m’a accordés, depuis ma conversion mes actes sont tournés vers Lui et j’implore Son pardon pour toutes mes fautes. Je remercie notre Prophète (SWS) pour le modèle et l’exemple qu’il incarne, il y a le Saint Coran et notre Prophète Mohammad (SWS) est son mode d’emploi. Je remercie mes parents pour l’éducation qu’ils m’ont donnée et qui m’a permis d’être celui que je suis aujourd’hui. Je remercie une fois de plus Monsieur Moncef Zenati pour ses enseignements. Une intention particulière à ma camarade de classe, qui aujourd’hui est une sœur car elle m’a accompagné dans ma quête de vérité et est toujours là pour moi. Et enfin un grand merci à l’association Havre de Savoir pour leurs efforts dans la voie d’Allah et pour m’avoir accueilli.

J’espère ne pas avoir irrité des personnes par mes propos. Mes qualités sont une miséricorde d’Allah, mes défauts sont mes faiblesses en tant qu’homme et n’incombent qu’à moi-même. Mon souhait le plus cher et que ces articles aient suscité des envies de connaître mieux l’Islam et d’adhérer à cette belle association qu’est Havre de Savoir.

Mickaël JANSEN

 Lire la première étapeLire la deuxième étape

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre Nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.