Les fruits du CalvaireInstallé dans le pourtour; il joue de ses atours

Vorace est le vautour affamé et sans bravoure.

Charognard, bombardier, ou appelant à la Paix

Le rapace a de l’allure, passé maître dans l’art de l’imposture.

 

Plus haut, leur chant en canon

 

Mensonge sur mensonge,

Injustice sur injustice,

Violence sur violence.

 

Plus loin l’écho, Immunité.

 

La valse des vautours peut commencer!

 

Libre, généreuse et  précieuse, détournée :

Eau emprisonnée.

 

Ancestrale et fertile, pillée sous l’égide de l’armée :

Terre harassée.

 

Cadeaux sucrés souriant au soleil, volés :

Fruits empoisonnés.

 

Ô Palestine ta chevelure dense, sauvagement arrachée

S’éteint, tel un nuage asséché

Nos regards d’ébène n’en gardent que le reflet.

 

Jourdain abreuvoir de beauté, ta source a été souillée

Distillé dans  les ruisseaux ensanglantés d’amertume et de lâcheté.

 

Mais où sont tes enfants, où sont tes présents?

 

Dons du palmier, embaumant les bouches asséchées

Pépites allongés, aux couleurs mordorés.

 

En captivité dans le mirage de la consommation

Balles caramélisés, calibré pour tuer

 

Paroles assoupies, sourdes et ahuries ; chuchotement, bruissement, crissement

Fracas et tourments

Tes arbres malades, vomissant les fruits du calvaire.

 

 

Samia

Voici également une vidéo réalisée par le Mouvement BDS France (Boycott – Désinvestissement – Sanctions) afin de vous sensibiliser au boycott :

[youtube]http://youtu.be/Cso-bTwq05I[/youtube]

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre Nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.