Mais qu’est ce qui est normal aujourd’hui ?

Est il normal de voir sur cette Terre des enfants mourir de faim alors que d’autres gaspillent des tonnes de nourriture ?

Est il normal qu’au lieu de partager, le plus fort préfère toujours combattre le faible?

Est il normal d’opprimer tout un peuple car il n’a pas la même religion  ?

Est il normal d’être combattu, emprisonné et torturé quand on a des idées différentes ?

Est il normal d’être séparé de sa famille lorsque l’on aspire simplement à sa liberté et sa dignité ?

Est il normal de voler la joie et l’insouciance d’un enfant ?

Le monde tourne à une vitesse affolante. On a pris l’habitude de consommer rapidement. La façon de se déplacer, de manger, de s’informer, de partager avec les autres.

Nous ne prenons plus le temps d’écouter les autres et de s’écouter soi même. Tout va tellement vite que l’on finira par le regretter. On ne savoure plus les moments de rencontres et d’échanges.

Le monde court après des futilités et oublie de se poser cette question :  “qu’est ce qui est normal ?”

Cette question implique le sens du bon et du mauvais. A force ne plus se poser cette question, on finit par adopter des comportements anormaux. C’est très philosophique je le conçois. Mais chaque jour, nous assistons à des atrocités et des injustices et personne n’a l’air de s’en soucier.

Les palestiniens souffrent depuis des années mais ne vous inquiétez surtout pas c’est historique c’est normal.
Il y a des pauvres qui meurent de faim et qui dorment sous les ponts  mais tout ceci est normal.
Vous avez perdu votre boulot, vous êtes endetté mais c’est normal c’est la crise.
Il y a du racisme, c’est normal il y en a toujours eu.

La crise, le rejet, la méchanceté, les pauvres, les crimes, les inégalités, le racisme, l’injustice, l’insécurité, l’extrémisme … autant de mots que l’on entend au quotidien et qui deviennent une norme de l’époque actuelle.

Jean Paul Sartre disait ” Celui qui n’a pas peur n’est pas normal ; ça n’a rien à voir avec le courage”. Et moi j’ai peur du monde dans lequel on vit.

La prochaine fois  que vous assistez au journal télévisé, posez vous la question de savoir si ce qu’on vous propose est normal. Une fois que vous serez insensibles à ce qui est normal, il sera facile de vous manipuler. Car vous n’aurez plus aucune valeur de ce qui est juste. La normalité c’est la justice, l’équilibre.

Je me demande si c’est normal d’avoir écris cet article. Normalement oui !

 Lounès

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre Nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.