Renoncer à la vie d'ici bas par Ibn QayyimSi les gens se contentent de ce bas monde, contente-toi d’Allah.

S’ils se réjouissent de ce bas monde, réjouis-toi d’Allah.

Si leurs amis leurs tiennent compagnie, fais en sorte qu’Allah te tienne compagnie.

S’ils cherchent à être connus de leurs rois et de leurs notables et se rapprochent d’eux pour acquérir par leur biais puissance et honneurs, cherche pour ta part à être connu d’Allah et fais en sorte qu’Il t’aime.

Tu obtiendras ainsi la puissance la plus ultime et les honneurs les plus distingués.

Un ascète a dit : « Je ne peux me figurer une personne qui entend parler du paradis et de l’enfer, puis laisse passer ne serait ce qu’une heure de sa vie sans l’occuper par un acte d’obéissance à Allah, comme le rappel d’Allah, la prière, la lecture du Coran, ou la bienfaisance envers autrui. »

Un homme dit un jour à ce même ascète : « Je pleure très souvent”.

Il lui répondit : “Il vaut mieux pour toi rire tout en reconnaissant tes fautes que pleurer en faisant l’étalage de tes bonnes œuvres, car les œuvres de celui qui en fait l’étalage ne s’élèvent pas plus haut que sa tête”.

L’homme lui dit : “Conseille-moi”.

Il répondit : “Laisse ce bas monde à ses adeptes, de la même façon qu’ils ont laissé l’au delà à ses adeptes. Sois dans ce bas monde comme l’abeille qui se nourrit de bonnes choses, produit de bonnes choses et qui, lorsqu’elle tombe sur quelque chose, ne casse ni n’égratigne rien. »

Source : Kitâb al-Fawâ’id de Ibn Al-Qayyim.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre Nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.