Cette Islamophobie sans gène

 

On ne le répétera jamais assez ; la diabolisation donc la peur, font vendre. L’hebdomadaire “Le Point” le comprend tellement bien que, aux côtés d’autres magazines, ne pourra jamais délaisser cette poule aux œufs d’or que constitue le sujet de l’Islam et des musulmans.

« Le point » nous sert donc  une fois  encore un sujet qui ne fera que pointer du doigt les musulmans, les stigmatiser et jeter l’anathème sur leur religion. Sauf que son dernier numéro a franchi le pas, il ne s’agit  plus de s’en prendre à l’ « islamisme », ce néologisme subtilement disqualifiant de l’Islam, mais bien à l’Islam avec une couverture où l’on aperçoit une femme entièrement voilée et une phrase qui en dit long sur la ligne éditoriale : « Cet Islam sans gène ».

Après l’occupation de la mosquée de Poitiers par ne bande d’ « identitaires », avec la recrudescence des actes de vandalisme et d’atteinte aux musulmans, à leurs commerces, à leurs mosquées, et à leur dignité, « Le point » trouve de la matière pour encore enfoncer le clou ; l’Islam prend ses aises, les musulmans aussi, alors qu’ils ne sont pas chez eux. C’est bien sûr conforme à l’idée de l’un des dirigeants de l’hebdomadaire qui a déclaré sans gène, il a de cela quelques années «  j’ai le droit, je ne suis pas le seul dans ce pays à penser que l’islam – je dis bien l’islam, je ne parle même pas des islamistes – en tant que religion apporte une débilité d’archaïsmes divers, apporte une manière de considérer la femme, de déclasser régulièrement la femme ».

Les politiques, et les médias qui surfent sur la stigmatisation des musulmans sont à court de sujets, ou d’analyses sérieuses sur des sujets sérieux, mais depuis des années l’islam est vendeur.

Des caricatures des plus lâches, un sondage du Figaro opportunément publié la veille de l’Aïd, et aujourd’hui une couverture du point insultante, alors que l’atteinte aux musulmans et à leur dignité ne cesse d’augmenter en France, on est droit de s’inquiéter.

Le message envoyé : Les musulmans ne sont pas chez eux en France.

Il y a encore du chemin à faire avant que des hebdomadaires et des politiques nomment les choses avec toute objectivité, et ce jour-là nous verrons peut-être, avec cette islamophobie galopante en France, une première de couverture qui titre : « Cette islamophobie sans gène »…

Hassan SAFOUI

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre Nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.