"Charlie Hebdo" est devenu consensuel, ça me déçoitLE PLUS. On peut être un lecteur de longue date du journal satirique, condamner fermement l’incendie de ses locaux, et pourtant détester le numéro spécial “Charia Hebdo”.

Par Antonin Grégoire WebJournaliste au Moyen-Orient

 

Salut Charlie,

Je me permets de te tutoyer, on a passé pas mal de temps ensemble, tu m’as valu de belles exclusions de cours dans mon école catho. Je t’ai défendu aussi au moment des caricatures et puis j’ai serré la main de Caroline Fourest une fois, lors d’un congrès sur la laïcité organisé par l’assoc avec laquelle je militais à l’époque…

Je t’écris évidemment sur un sujet qui préoccupe beaucoup en ce moment : ta dernière blague “Charia Hebdo”.

Les choses ont changé depuis 2006

Je te défends, évidemment, et ta liberté d’expression m’est chère, évidemment. Je voudrais aussi te dire que nous ne sommes plus en 2006 (date à laquelle “Charlie Hebdo” avait republié les caricatures danoises de Mahomet, ndlr). Les choses ont changé, beaucoup d’événements se sont passés et ta couv’ nous ramène directement 5 ans en arrière, juste au moment où on essaye de lutter contre la réaction et le retour en arrière, ça n’aide pas vraiment…

Il est important de “jouer avec le feu”, c’est primordial et il y a deux types de conséquences : cramer toute la forêt ou alors inventer la machine à vapeur. Les uns n’ont pas moins de droits que les autres, mais j’aurais espéré que tu entres dans la seconde catégorie, pas dans la première.

Je ne sais pas si tu as noté, mais des choses ont changé depuis 2006. Désormais, l’extrême droite défend la laïcité et la pose en arme contre l’islam et les musulmans. A la loi contre les signes religieux dans les écoles a “fait suite” une loi contre la burqa dans la rue, ce qui s’appelle une dérive. Sarkozy et Guéant utilisent la “laïcité” et la “libre critique des religions” pour avancer leur bête immonde et raciste. Obama a remplacé Georges Bush, la révolution a commencé en Tunisie, en Egypte, en Syrie, au Yémen, à Bahrein, en Libye… Il y a la crise économique et la crise idéologique du capitalisme aussi…

Et puis, pardonne-moi Charlie, mais il y a eu Val et Siné et là, ta liberté d’expression, on ne l’a plus trop entendue… Val, en virant Siné comme il l’a fait, a foutu en l’air tout le combat sur les caricatures, il a ruiné ta crédibilité, il a fait un gros trou dans ta cuirasse humoristique et critique, il a censuré dans tes colonnes, et il a utilisé le thème de l’antisémitisme à des fins de promotions et de pouvoir personnel et tu as laissé faire. Après Siné, Val a enrichi son petit palmarès de mise à la porte des humoristes et ce n’était plus drôle du tout. Il y a un avant et un après Siné, c’est dans ton histoire, il faut le reconnaitre, l’accepter et l’admettre.

Une couv’ sur Mahomet en 2006 et en 2011, ça n’est pas la même chose, ça n’est pas le même message et ça n’est plus le même combat. En 2006, tu publiais les dessins d’autres en même temps que les tiens. Tu défendais alors la liberté d’expression de tous, quand là, tu oblige tous à défendre la tienne.

Facile de hurler avec les loups

Tu nous obliges tous à serrer la main de Guéant, à nous retrouver aux côtés de Riposte Laïque et tout ça pour dire quoi au juste ? Pour faire la une sur la Charia ? Ce n’est pas très original, tout le monde le dit que les islamistes ont ou vont gagner : le Pen le dit, Bush et Sarko et Berlusconi et Blair le disaient déjà depuis 2001, et Kadhafi et Assad et Saleh et Ben Ali et Moubarak et Netanyahu, ils le disent aussi depuis très longtemps.

N’y avait-il pas autre chose à dire ? Tu ne pouvais pas nous vendre autre chose sur les révolutions que “Charia Hebdo” ? Pour la première fois de leur vie, des gens en France et dans le monde entier ont appris à dire Liberté et Révolution en arabe, ce n’est pas plus intéressant que Charia ? “Thawra Hebdo”, “Tahrir Hebdo”, c’était pas plus joli ?

Guéant te soutient et tu lui serres la main. Sans un gant, sans même la laver ensuite. Elle m’aurait bien plu la couv “Guéant sans un gant” qui te l’enfonce bien profond par où tu sais, parce que c’est ça qu’ils sont en train de faire, tu en as conscience j’espère… Tu sais que Guéant a dit “attentat” pour Charlie Hebdo, c’est bien. Tu sais que Guéant n’a jamais dit “attentat” pour l’extrême droite à Oslo ?

Et tu ne pouvait pas prévoir un peu ce qui allait se passer ? Je ne parle pas des abrutis d’intégristes avec leurs cocktails, ça c’était à Guéant, ton nouveau copain, de le prévoir et de mettre des gendarmes devant tes locaux. Moi je te parle des autres abrutis de l’extrême droite, qui allaient évidemment se cacher derrière ta couv’ pour faire avancer leurs sales idées.

Le piège de la récupération

Tu aurais dû le savoir qu’ils allaient tous s’associer à toi. Tu le connais le Sarko qui récupère la liberté de la presse, il t’avait fait le coup déjà avec les caricatures… Tu la connais l’extrême droite qui récupère tout ce qu’elle peut pour vomir dessus, le salir et nous le refiler ensuite à laver, ils font ça avec tout : la laïcité, la Jeanne d’Arc, les couleurs bleu blanc rouge, la lutte contre le capitalisme, ils récupèrent tout pour leur sale cause et toi, toi Charlie, toi qui les connais par cœur, tu vas me dire que tu n’as pas réfléchi à ce qu’ils allaient faire de ta couv’ sur Mahomet ? Les Sarko et les Guéant et les fachos, c’était évident qu’ils allaient venir danser sur ton tas de cendres, ramasser ce qu’il reste pour en faire des affiches de campagnes.

Oui tu as croqué bien d’autres religions que l’islam, et même si j’ai pas vu de chronique de Patrick Pelloux sur l’infiltration des Témoins de Jéhovah dans l’hôpital public, ils y sont tous passés et pas qu’un peu. Mais, sans vouloir enfoncer le couteau dans la plaie, elles ont brûlé les autres couv’, je te signale. Est-ce que le jeu en valait le cocktail molotov ? Et tu vas devoir reconstruire sur celle qui reste, la dernière…

“Ils sont cruels, les incendiaires, ils ont réussi à me faire serrer la main de Guéant. Justement, nous demandent quelques journalistes, le nez retroussé par ce qui se voudrait un sourire ironique : ça vous fait quoi d’être soutenu par une partie de ceux que vous critiquez le plus ? Qu’est-ce que tu veux répondre… Vous imaginez le ministre de l’Intérieur ou un chef de parti politique se réjouir publiquement d’un attentat perpétré contre un journal ? Oui, mais, continuent les journalistes aux gencives luisantes, ça fait quoi pour un journal en marge de provoquer un tel consensus dans le pays ? Hein ? Eh ben, ÇA FAIT DU BIEN !” il dit Charb dans son édito…

Je ne te reconnais plus Charlie, c’est pas vraiment ta ligne habituelle le consensus…

Rien de mieux à dire ?

Nous vivons une période incroyable de clivage et de lutte, entre riches et pauvres, entre politiques et peuples, entre opprimés et oppresseurs, entre dictateurs et révolutionnaires pour la liberté, entre contribuable et banquiers… Ça faisait 20 ans qu’on attendaient ça, enfin les masques tombent, enfin les islamistes, l’extrême droite, les politiciens corrompus et les banquiers n’ont plus de crédit pour leurs mensonges, enfin ils sont combattus, dénoncés, enfin il y a des gens devant Wall Street qui veulent faire une Place Tahrir, enfin on a appris à dire Révolution et Liberté en arabe…

Et tu te satisfais d’avoir suscité l’unité dans le pays avec “Charia Hebdo” ? Le consensus avec Guéant et l’extrême droite, le consensus à la veille des élections présidentielles où précisément, c’est un débat qu’on voudrait, le consensus en période de crise du capitalisme, le consensus dans le pays entre peuple et politiques en pleine période révolutionnaire, où les frontières entre les peuples sont en train de tomber et tu trouve que CA FAIT DU BIEN en majuscule ?

Tu voudrais pas nous aider un peu, nous forces révolutionnaires, nous qui luttons contre Guéant et Sarko et Riposte Laïque et Islamistes et Dictateurs, nous qui tentons de dire que non, la Tunisie et la Libye révolutionnaires ne seront pas islamistes, que Sarko et Guéant ne défendent pas la liberté d’expression, que Riposte Laïque ne défend pas la laïcité…

Ce n’est pas facile tous les jours pour nous tu sais, on se bat comme des chiens pour faire avancer l’histoire dans le bon sens, de pousser les révolutions et la liberté contre tous ceux qui disent que les islamistes vont ou ont déjà gagné, alors nous ramener à 2005 avec les le Pen, les Sarko, les Guéant, les Islamistes… c’est vraiment avec ceux là que tu veux le débat et le consensus ?

Évidemment, on va la défendre ta liberté d’expression, mais merde Charlie, tu voudrais pas nous aider un peu sur le No Pasaran plutôt que de les faire passer en une et leur serrer la main ?

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/211959;charlie-hebdo-est-devenu-consensuel-ca-me-decoit.html

1 commentaire

  1. salam,

    au cas ou vous ne le sauriez pas, je vous apprends que le pen est tout le temps niché à l’ambassade de la république islamique. depuis que je l’ai appris j’en suis baba, et si vous ne me croyez pas je vous enverrai une petite vidéo
    En ce qui concerne charlie hebdo, la meilleure façon de lui répondre est justement “de ne pas lui répondre, de ne pas faire cas de ses écris”.
    Notre prophète, Mohammad, (saws) a beaucoup de valeur à nos yeux et nous savons aussi sa valeur chez Allah.
    salam

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre Nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.