MOBILISONS-NOUS POUR NOS SOEURSL’association Havre De Savoir soutien l’initiative du CCIF et appel toute la communauté musulmane à se mobiliser afin de faire valoir nos droits les plus élémentaires et en particulier ceux de nos sœurs qui sont victime d’une surenchère  islamophobe de plus en plus ouverte.

Écrivez un email à vos élus et ne les laissez plus décider pour vous (ci-dessous vous trouverez un email type à envoyer)

                                                                                                                                                                                                                                                                                         

MOBILISONS-NOUS POUR NOS SOEURS

Communiqué du CCIF :

Proposition de loi au Sénat : Second communiqué

Exemple de courrier à envoyer et numéros de téléphones

Communiqué N°2 : Proposition de loi au Sénat

 Nous avons été très nombreux (musulmans, laïques, athées ou simples humanistes)  à saisir le Président du Sénat pour lui faire part de notre indignation face à la décision des élus de la gauche de présenter le mercredi 7 décembre prochain une proposition de loi visant à restreindre encore plus la liberté d’expression des femmes de confession musulmane dans notre pays.

Même si nous avions des réserves sur certaines candidatures socialistes pour la future élection présidentielle, nous n’en demeurions pas moins optimistes à l’idée qu’avec le retour de la gauche les choses seraient plus “vivables” pour notre pays.

Cette initiative nous laisse dubitatifs. Pour autant nous ne sommes pas résignés. C’est parce que les citoyens ont trop souvent laissé les élus gérer leur destins sans eux et comme dans ce cas contre eux que nous assistons à ces déviances anti républicaines.

Il faut donc poursuivre notre mobilisation. Nous ne pouvons accepter que les principes fondamentaux de notre société soient foulés de cette manière. Le combat pour une société juste, fraternelle, égale et tolérante doit être mené aujourd’hui, demain et lors des élections.

Vous trouverez ci-dessous un exemple de courrier à envoyer à vos sénateurs. Le mieux est de vous en inspirer mais vous pouvez aussi le reproduire. En cliquant sur ce lien http://www.senat.fr/elus.html vous aurez le mail du sénateur (en fonction de votre département).

Exemple de lettre :

Monsieur (Madame) le sénateur (-trice),

Je souhaite par le présent mail attirer votre attention, en tant que sénateur (-trice) qui siège dans cette prestigieuse assemblée, au sujet de l’émotion suscitée par l’annonce de la mise en discussion mercredi prochain d’une proposition de loi visant à rendre encore plus difficile la vie de nos mamans.

En effet, le parti radical soutenu par les socialistes souhaite réduire davantage que ne l’a fait M. Sarkozy durant son mandat la liberté d’expression et de culte en interdisant à nos mères assistantes maternelles d’exercer cette activité dans le respect de leurs convictions.

Même si nous avions des réserves sur certaines candidatures socialistes pour la future élection présidentielle, nous n’en demeurions pas moins optimistes à l’idée qu’avec le retour de la gauche les choses seraient plus “vivables” pour les citoyens de confession musulmane dans notre pays.

Mais cette décision vient saper tous nos espoirs et suscite en nous désarroi, déception et colère.

S’il advenait qu’une telle mesure soit adoptée, elle serait considérée par un grand nombre d’électeurs, qui ont bien l’intention de faire entendre leur voix lors des élections présidentielles et législatives prochaines, comme la volonté affichée de la part du parti socialiste de poursuivre la politique islamophobe initiée par M. Sarkozy et son gouvernement.

Je pense ne pas me tromper en considérant que ce n’est pas votre position Monsieur (Madame) le sénateur (la sénatrice), de la même manière qu’elle n’est pas celle de Madame Esther Benbasa, sénatrice EELV,  qui a publié un communiqué dans lequel elle rejette une telle proposition.

Il me semble urgent que des personnes de bon sens, telles que vous, interpellent le président du Senat ainsi que Monsieur Hollande sur les conséquences d’une telle mesure sur les droits fondamentaux des citoyens de notre pays.

Comptant sur votre diligence,

Par ailleurs, l’adresse fournie pour François Hollande renvoie les mails reçus.

Il faudrait donc envoyer une copie au site du PS https://www.parti-socialiste.fr/agissons-ensemble/contactez-le-ps

Et mettre à l’attention de François Hollande. Ou écrire à fhollande@assemblee-nationale.fr


Des appels téléphoniques pourraient être aussi utiles
, certaines boites mail de sénateurs étant à priori pleines.

Standard téléphonique du sénat: 01 42 34 20 00

Lien direct : http://islamophobie.net/art_read.php?ai=757

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre Nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.