L’imam Youssef al-Qaradawi, président de l’Union Mondiale des Savants Musulmans et président du Conseil Européen de la Fatwa et de la Recherche, a adressé une lettre au président français François Hollande, remise à l’ambassade française à Doha.

Dans cette lettre, l’imam al-Qaradawi a présenté ses condoléances pour la mort des citoyens français assassinés au siège du journal « Charlie hebdo », affirmant la totale condamnation de cet acte par l’Union Mondiale des Savants Musulmans et le Conseil Européen de la Fatwa et de la Recherche. Et ce, quel que soit l’auteur, quelles que soient ses motivations et quelle que soit sa croyance, car le meurtre et la terreur ne sont pas des moyens d’expression ou d’indignation, ni dans la religion musulmane ni dans la culture islamique imprégnée de tolérance.

L’imam al-Qaradawi a salué le discours du président Hollande dans lequel il a appelé à ne pas faire d’amalgames entre le terrorisme et l’islam, dans le monde et en France, affirmant que le terrorisme n’a ni religion, ni patrie, ni nationalité.  Il est au contraire, un danger qui menace l’humanité toute entière.

Son éminence al-Qaradawi a insisté sur l’attitude positive de la minorité musulmane en France en déclarant : « L’attitude civilisée de la minorité française musulmane reflète sa foi en sa religion pleine de tolérance et de paix pour le monde entier, et son attachement aux valeurs humaines universelles et à la citoyenneté. C’est une minorité cohérente avec elle-même, ouverte aux autres, utile à son pays, en dépit des incitations à la haine et des agressions qu’elle subit parfois. Nous sommes, par ailleurs, certains que la France œuvrera pour la protection de tous ses citoyens, sans distinction de leurs religions, et que la manifestation de Paris sera un appel à l’unité nationale, à la défense des libertés et à la lutte contre toutes les formes d’extrémismes, et non pas contre une seule forme ».

Par ailleurs, l’imam al-Qaradawi a exprimé sa condamnation totale contre la publication des caricatures outrageantes envers  notre Prophète, que la Paix et la Bénédiction de Dieu soient sur lui, et le livre de notre Seigneur le Coran. Il appelle les musulmans à les condamner également avec tous les moyens pacifiques et légaux, car il est insensé que les valeurs de la liberté intellectuelle et d’expression servent à transgresser ce qui est considéré sacré dans les religions, et à porter atteinte à leurs symboles. Il a ajouté que la communauté musulmane mondiale ne pourrait accepter l’outrage de ses rites et de ses choses sacrées.

L’imam al-Qaradawi a appelé la France et les Etats européens à promulguer des lois protégeant le sacré. En effet, il est illogique que les lois interdisent l’outrage des individus et se taisent au sujet de l’outrage des Prophètes. Le législateur français qui a pu promulguer une loi incriminant l’antisémitisme a le pouvoir de promulguer une loi incriminant l’outrage des religions, des Prophètes et du sacré.

L’imam al-Qaradawi ajoute sur  la question du terrorisme, qu’il ne faut pas s’arrêter sur les effets et les conséquences, en négligeant les causes et les motivations qui alimentent ce terrorisme, à savoir, l’absence de l’égalité humaine, la provocation des sentiments religieux, la négligence du droit des palestiniens à la création d’un Etat. Il ne faut pas non plus fermer les yeux sur les crimes perpétrés par les israéliens contre les palestiniens, sur le soutien des régimes dictatoriaux dans le monde Arabe et musulman qui répandent le sang de leurs peuples et transgressent leur liberté, comme c’est le cas en Syrie et en Egypte. Il affirme que la résolution de ces problèmes contribuera à éradiquer le terrorisme à la racine au niveau mondial.

L’imam al-Qaradawi a exprimé son entière disposition ainsi que celle de l’Union Mondiale des Savants Musulmans et du Conseil Européen de la Fatwa et de la Recherche, à la collaboration avec toutes les institutions scientifiques et humanitaires, en France, en Europe et dans le monde entier. Pour la réalisation du bien de l’humanité, la préservation des valeurs de la liberté et le respect des convictions et des choses sacrées.

 

Source : iumsonline.org
Traduction Havre de savoir

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre Nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.